Un véhicule de transport en commun a été attaqué ce weekend par un groupe de bandits armés à l’entrée de la commune urbaine de Kindia.  Aucune personne n’a été tuée par ces coupeurs de route qui ont emporté plus d’une trentaine de millions de francs guinéens.

C’est un taxi de transport en commun en provenance de Siguiri pour Conakry qui a été attaqué par un groupe de bandits lourdement armés.  Après avoir procédé à une fouille systématique de chacun des passagers, les bandits ont emporté des objets de valeur et l’argent des passagers d’une valeur de 38 millions de francs guinéens, raconte l’une des victimes, Sanamory Gbamou.

« On revenait de Siguiri aux environs de 5 heures du matin à la rentrée de Kindia, les bandits  ont pris le contrôle de notre véhicule, de Séguéya, ils nous ont amené dans un endroit qu’on appelle le lavage. De là, ils nous ont fait descendre dans un ravin, ils nous ont dépouillé de tout par ce qu’ils étaient tous armés et ils étaient au nombre de 5. Ils ont d’abord pris les téléphones que les passagers avaient avant de prendre de l’argent aussi, ils ont pris 6 millions avec une dame. Dans une valise appartenant à une commerçante, ils ont pris 28 millions là-dedans. Certains ont perdu 200, d’autres 300 mille francs guinéens. Les malfrats ont piqué aussi 100 mille francs cfa avec un autre passager », explique-t-il.

Après avoir obtenu tout ce qu’ils cherchaient, les bandits ont détalé avant l’arrivée des services de sécurité.

« Après l’attaque, on a appelé les agents de la brigade de recherche et nous-mêmes, nous nous sommes rendus au syndicat, puis à la brigade de recherche, avant d’être auditionnés », ajoute Sanamory.

Les services de sécurité sont sur la piste pour une éventuelle enquête afin d’arrêter ces coupeurs de routes qui sont tous en cavale.

Mediaguinee 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here