Insécurité à Dabondy rails: des malfrats lourdement armés emportent plus de 22 millions fg dans une boutique 

L’acte s’est passé dans la nuit du dimanche à lundi 29 octobre, dans le quartier Dabondy rails, situé dans la commune de Matoto. Selon nos informations, des inconnus lourdement armés de fusils ont pris d’assaut une boutique dans laquelle passait la nuit le jeune propriétaire. Le bilan est énorme, des objets de qualité, des téléphones de haute valeur et une somme estimée à plus de 22 millions de francs guinéens ont été arrachés de force par les malfrats.

Attristé et désespéré après le scénario, Alkhaly Camara, la victime qui devait faire des achats ce lundi avec l’argent collecté, arrive à peine d’expliquer la scène. ‘’L’acte s’est produit dans les environs de 3 heures du matin, j’étais couché dedans parce que de fois je passe la nuit ici. Et comme j’ai vendu beaucoup de choses, aujourd’hui je devrais aller à Madina pour faire des achats. J’ai compté mon argent et j’ai mis ici dans les environs d’une heure du matin, comme vous le constatez, les boutiques qui sont là passent toute la nuit ouvertes.  Donc je me suis couché et dans les environs de 2 heures. A 3 heures, j’ai vu un groupe qui était venu rentrer dans la boutique et j’étais dedans, ils sont venus, ils étaient armés, la première des choses est qu’ils m’ont insulté, avant de me dire de donner l’argent. Ils ont dit que si je ne donne pas l’argent, qu’ils vont me tuer, j’ai dit que je ne donne pas, ils ont dit qu’ils vont me tuer. Je précise qu’ils étaient plus de 15 personnes, ils étaient venus dans un véhicule. J’avais une somme que j’avais comptée, c’était 22 millions fg et j’avais aussi des petits jetons  que je n’ai même pas compté.

Comme ils insultaient en disant si je ne donne pas l’argent ils vont me tuer, j’ai fini par donner et après, ils ont pris tous mes téléphones comme vous voyez’’, a t- il indiqué. Infirme de son état, ce jeune homme victime des malfrats ne sait plus où se donner la tête. Pour lui, il ne compte que sur les bonnes volontés. Il faut  rappeler qu’il y a juste quelques semaines passées, une boutique de transferts d’argent a été aussi attaquée et vidée de son contenu au quartier cirage, dans la commune de Ratoma.

Mediaguinee

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here