A l’occasion d’une conférence qui s’est tenue dans la salle Mohamed Koula Diallo de la maison de la presse, ce vendredi 24 janvier, Cellou Dalein Diallo chef de file de l’opposition guinéenne a estimé qu’ :”il ne faut pas rappeler les avantages et les vertus de la paix sans rechercher les sources de conflits si vous voulez la paix”.

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Afrique de l’Ouest, Ibn Chambas, est attendu en Guinée dans les prochaines heures. En réaction, Cellou a dit : “C’est d’amener les Guinéens à respecter la loi, les consensus. Si on a les sources de conflits on ouvre un dialogue, on se met d’accord. Comment on fait ? Comment on interprète la loi ? Mais pas comment la contourner, parce qu’il y a des parties dont l’interprétation requiert un consensus. On le fait, si on veut la paix, mais le président ne veut pas la paix ; il n’est à l’aise que dans les conflits. Lorsqu’il n’y a pas, il en crée, (…)”

Et de rappeler : “Je dis c’est simple, cette constitution qu’on a c’est un consensus. Après les événements de 2007, de 2009 avec toutes les violences que vous connaissez, on a estimé que les velléités de conserver éternellement le pouvoir par ceux qui les acquièrent quelle que soit la forme est source de conflits.”

Par ailleurs, évoquant les événements de Labé, l’ancien premier ministre, dira que “c’est triste ce qui est arrivé hier à Labé et ce qui arrive à Mamou… ce qui s’est passé à Labé, ce qui se passe à Mamou c’est la répression. Nous avons décidé malgré la répression de continuer le combat”.

Avec guinee7.com

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here