Hollande à Cherbourg: «Je ne suis jamais parti de la vie politique»

François Hollande était à Cherbourg vendredi
François Hollande était à Cherbourg vendredi

François Hollande était à Cherbourg vendredi pour ce qui ressemble bien à une rentrée politique, avec au menu une séance de dédicace et un discours de trois quarts d’heure au cours duquel il a critiqué Emmanuel Macron et répondu à ceux qui se questionnent sur un éventuel retour.

Avec notre envoyée spéciale à CherbourgJeanne Richard

« J’entends parler de retour. Mais je ne suis jamais parti de la vie politique. » Cette fois, c’est dit : François Hollande veut à nouveau peser dans le jeu politique.

Bronzé, conforté par le succès de son livre, qui vient même d’être traduit en mandarin et en arabe, il s’est livré à une critique en règle d’Emmanuel Macron, mais sans jamais le nommer : « Il y en a qui sont animés par l’individualisme, le cynisme ou parfois ça peut survenir, le narcissisme. Une terrible maladie. »

En comparaison, il tente encore de défendre son bilan. Et il l’affirme, entre le « libéralisme » et le « populisme » – comprendre entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon – l’alternative, c’est le « socialisme ».

Un discours qui semble avoir redonné espoir aux quelque 150 militants venus l’écouter, même aux anciens frondeurs, comme Pierre Le Boulanger : « Si on compare son successeur, il n’y a pas photo. Ça a été un grand président. Et aujourd’hui, je crois que je revoterai pour lui. Je ne suis pas convaincu que ce que moi je ressens aujourd’hui, se soit ressenti par des millions de Français. C’est pour cela que je ne crois pas qu’il puisse être candidat aujourd’hui. »

En effet, François Hollande est encore loin du but. Selon le dernier sondage, seulement 17 % des Français souhaitent qu’il se représente en 2022.

RFI

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here