Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Hadja Maïmouna sur la libération de Chérif Bah: “J’ai un sentiment de joie et de fierté »

Chérif Bah l’un vice président du parti de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), et trois cadres du parti à savoir Ousmane Gaoul Diallo, Abdoulaye Bah et Cellou Baldé detenus à la maison centrale depuis 8 mois ont bénéficié d’une liberté semi-surveillée, hier vendredi 16 juillet, pour des raisons de santé.
Tôt ce samedi 17 juillet, ces responsables de L’UFDG ont quitté la maison centrale et rentrent donc à leurs domiciles.
L’épouse de Chérif Bah, joint au téléphone par notre reporter, livre ses premiers sentiments.
” Nous avons quitté la maison centrale, nous rentrons à la maison. J’ai un sentiment de joie et de fierté après 8 mois 4 jours, mon époux est libre, je ne peux que me réjouir de sa libération. Je remercie tout ceux qui ont contribué de près ou de loin pour sa libération.Même s’il est placé sous contrôle judiciaire mais il aura l’occasion de voir son médecin et suivre son traitement, c’est le plus important. Il ne se porte pas bien mais bon il aura le temps de faire un bon traitement “, a déclaré Hadja Maïmouna Bah Diallo.
Les quatre détenus politiques, sont soumis à plusieurs obligations comme ne pas sortir de Conakry, la capitale sans une autorisation ou répondre à tout moment à l’appel de la justice au besoin.
Libreopinionguinee avec mosaiqueguinee

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.