GUINEE : Voici la cause de la débâcle de l’UFDG à Dinguiraye

On en sait un peu plus les réelles causes de la débâcle de l’UFDG à Dinguiraye où la Mairie est désormais entre les mains du RPG, parti au pouvoir. Par la voix du coordonnateur de la communication de l’UFDG, on s’est rendu à l’évidence que des problèmes internes ont miné la bonne marche de l’UFDG à Dinguiraye. Conséquence : « Les divisions au sein de notre fédération ont conduit à cette situation inédite ! Mais il n’y a pas péril en la demeure. Je pense que la citadelle de Dinguiraye est à la disposition de l’UFDG. Mais les divisions au sein de la fédération ont conduit à la création de deux factions, sinon on aurait pu remporter cette circonscription haut-la-main. Mais il y a eu deux factions qu’on n’a pas pu concilier. Ce qui nous a mis dans un conflit qui a dépassé la possibilité du parti de ramener les uns et les autres à la raison. Mais nous ne perdons pas l’espoir de retrouver nos positons dans cette localité. »

Pour rappel, le candidat indépendant, pour autant issu des rangs de l’UFDG s’est dressé contre son parti originel faute de consensus. Ainsi, Tidiane Bah gagne contre celui de l’UFDG avec 17 voix contre 11.  Comme si cela ne suffisait pas, Bakary Traoré du RPG devient 1er vice-maire de la commune en battant Mme Djibril Barry de l’UFDG. A sa suite,  Mamadou Fofana du même RPG rafle le poste deuxième vice maire de la commune  avec 17 voix contre 12 pour Hamidou Barry de l’UFDG. Pour fermer la marche, Baila Bocoum du RPG est élu 3è maire-adjoint et Oumar Bah du PTS de Mamadou Diawara devient 4è maire-adjoint.

Selon des indiscrétions confirmées par les autorités préfectorales, le maire sortant (UFDG) s’est trouvé un nom : Bhantal Dinguiraye. Il a su négocier avec tout le monde. Conséquence : Amadou Tidjane Bah a été élu avec 19 contre 10. De la même manière, les 4 autres postes d’adjoints au maire ont été attribués au RPG Arc-en-ciel et à ses alliés. On ne sait pas trop quel aura été le soutien du député Maréga de l’UFDG.
Kababachir
0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here