Après une longue audition à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DPJ), puis déférés au tribunal de première instance de Kaloum, Dr Faya Millimouno et les 12 personnes avec lesquelles, il a été arrêté en début de journée ce vendredi, viennent d’être temporairement remis en liberté.
Selon Dr Faya Millimouno que nous avons joint, le procureur leur ont accordé une liberté provisoire tout en leur intimant de se présenter lundi au tribunal de Kaloum.
Il est reproché au leader du Bloc Libéral et Cie d’« attroupement illégal », d’après lui ce qu’il nous a confié.
Pour rappel, ils ont été mis aux arrêts, ce vendredi 05 avril 2019, aux alentours du palais du peuple, alors qu’ils protestaient contre les députés guinéens qu’ils qualifient de périmés.
Mosaiqueguinee

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here