Guinée/Polémique sur la monogamie : les députés de l’UFDG de Dalein refusent tout commentaire

0
Kalemodou Yansane, Fodé Oussou et Aliou Conde au siège de l’UFDG
Kalemodou Yansane, Fodé Oussou et Aliou Conde au siège de l’UFDG

Au lendemain de l’adoption du code civil révisé, c’est Fodé Oussou Fofana, président du groupe parlementaire Libéral-Démocrate, qui a présidé l’assemblée générale du principal parti de l’opposition guinéenne. Mais, le parti de Cellou Dalein Diallo a refusé de se prononcer sur ce vote qui fait jaser depuis le jeudi dernier en Guinée. Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le 29 décembre 2018, nos députés avaient adopté un projet de code civil qui légalisait la polygamie dans notre pays, conformément aux usages. Mais, le chef de l’Etat a refusé de le promulguer. En seconde lecture, à l’exception de Cheick Touré et d’Aboubacar Soumah (tous les deux du groupe Les Républicains), les autres députés (y compris de l’UFDG) ont avalisé « mécaniquement » la demande du président Alpha Condé. Or, après la fin de leur mandat, en allant siéger le 05 avril dernier, grâce au décret du président Alpha Condé, les députés de l’UFDG justifiaient leur décision par la nécessité d’être au parlement pour « empêcher la mouvance présidentielle d’être seule et de faire du n’importe quoi »… C’est pourquoi, après ce vote, beaucoup de Guinéens ont été surpris de constater que les députés de l’UFDG aient été incapables de garder leur position initiale (exprimée par le vote du 29 décembre dernier) en se pliant à la demande du président Alpha Condé. Et, ce samedi, 11 mai 2019, plusieurs participants à l’assemblée générale ne voulaient écouter que les explications de leurs élus sur ce vote qui fait polémique en Guinée. Mais, c’était compter sans la capacité des animateurs de l’AG à détourner l’attention sur d’autres sujets… Ainsi, après avoir passé l’intégralité de sa communication sur d’autres sujets, le président de la séance a été interrogé par le reporter de Guineematin.com à la fin de la rencontre sur le vote de cette loi très controversée en Guinée.Mais, au moment où il semblait vouloir assouvir notre curiosité, le vice-président de l’UFDG s’est vu empêcher de parler par un de ses subordonnés. Ousmane Gaoual Diallo a imposé son veto et Fodé Oussou s’est muré dans un silence de cimetière. Le désormais responsable de la communication de l’UFDG a alors indiqué qu’aucun d’entre eux ne fera un commentaire sur « une loi votée par les députés de la mouvance présidentielle ». Ce qui est très loin de la vérité. Présents dans la salle au moment du vote, les reporters de Guineematin.com ont noté que ce Code a été voté à une majorité écrasante des députés présents, notamment ceux de l’UFDG dont Fodé Oussou Fofana est le président du groupe parlementaire. Alors, pourquoi ces députés refusent-ils d’assumer leur position après avoir voté CONTRE le même code en décembre dernier ? Qu’est-ce qui explique ce revirement ? Pourquoi les députés de l’UFDG refusent-ils de commenter leur vote, même quand la question leur est directement posée ?

A suivre !

Nouhou Baldé pour Guineematin.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici