Guinée : Mohamed Lamine Bangoura installé dans ses fonctions de président de la Cour constitutionnelle

Mohamed lamine Bangoura président de la cour constitutionnelle de Guinée

Mohammed Lamine Bangoura a été installé lundi dans ses nouvelles fonctions de président de la Cour constitutionnelle de la République de Guinée. La cérémonie de passation de service s’est déroulée en l’absence du président sortant Kèlèfa Sall.

Le nouveau président a été installé dans ses nouvelles fonctions en présence du ministre conseiller spécial du président de la république chargé des relations avec les institutions, le médiateur de la République et le président de la Cour des comptes. Dans son discours de circonstance, Mohamed lamine Bangoura s’est engagé à travailler dans la collégialité. «Conscient de la tâche qui m’est confiée, je n’ai aucunement la prétention de l’assumer seul.

Si je l’ai accepté, c’est parce que je suis convaincu qu’il ne reposera pas exclusivement sur mes épaules, au-delà des mots, ma seule attitude sera de répondre aux attentes, celle de me comporter en loyal serviteur de la Cour constitutionnelle, conformément aux lois et règlements de la République. Je serais constamment à votre écoute, je serais le fidèle interprète de nos décisions communes et le simple exécutant de ce que nous aurons à définir ensemble. Nous allons amorcer une nouvelle ère dont les gros piliers sont, le respect de la norme, l’esprit de collégialité, le respect mutuel, la solidarité, la fraternité et la transparence. Nous allons par ailleurs consolider les bases de notre indépendance en veillant au respect de la construction dont notre juridiction en est la gardienne»,  a dit le nouveau président de cette haute juridiction. Dans la même foulée, Me Amadou Diallo a lui aussi été installé comme vice-président de la Cour constitutionnelle. Lors de cette cérémonie, le greffier en chef Me Daye Kaba qui avait désavoué les 8 conseillers qui ont destitué Kèlèfa Sall était présent dans salle.

Mediaguinee

97 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here