Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le principal parti de l’opposition guinéenne est déterminé à mettre tout en oeuvre pour empêcher la reprise de l’élection du maire de Matoto, prévue demain, jeudi. Pour Dr Fodé Oussou Fofana et ses camarades de l’UFDG, Kalémodou Yansané a régulièrement été élu le 15 décembre 2018. Et, il n’est pas question de revenir sur ce vote…

Dans une déclaration faite dans l’après-midi de ce mercredi, 06 février 2019, au QG de l’UFDG, les proches collaborateurs de Cellou Dalein Diallo ont demandé à leurs militants, députés et autres de se mobiliser demain, jeudi, à la commune de Matoto pour s’opposer à ce qu’ils ont appelé « un hold-up électoral », et désigne déjà comme responsable de tout ce qui arrivera le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, le Général Boureima Condé.

A rappeler que c’est le secrétaire général de la commune de Matoto, monsieur Sékou Conté, qui a signé la lettre circulaire invitant les différents candidats (Kalémodou Yansané et Mamadouba Toss Camara) à la reprise du vote demain à partir de 10 heures.

Dans la matinée de ce mercredi, 06 février 2019, au cours d’un entretien téléphonique avec Guineematin.com, monsieur Mamadouba Toss Camara, le candidat du RPG arc-en-ciel (le parti au pouvoir), a dit être confiant de remporter cette élection où il jure détenir la majorité des 45 conseillers-électeurs. Le candidat du RPG arc-en-ciel a d’ailleurs recommandé à son adversaire, Kalémodou Yansané de modérer son langage et de se rappeler qu’à l’issue de cette élection des membres de l’exécutif communal, ils auront à collaborer pour le bien des citoyens de Matoto…

Guineematin

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here