Guinée : Les derniers moments du journaliste Abdoulaye Bah avant l’accident

Notre confrère Abdoulaye Bah de Guineenews.org n’est plus ! Il a succombé à ses blessures après un accident subi dimanche à 4h du matin à Matoto où il couvrait une opération d’assainissement de la ville de Conakry
Le ministre des Travaux publics, qu’il accompagnait sur le terrain avec d’autres reporters, a été amené à raconter les derniers moments du journaliste avant l’accident.
‘’Le gouvernement a lancé un programme d’urgence pour l’assainissement. Et comme les populations se plaignent des embouteillages, nous avons décidé que les curages des caniveaux se fassent la journée et que le nettoyage se fasse la nuit. C’est pourquoi, nous sommes sortis pour aller voir ce qui se fait à différents endroits’’, explique Moustapha Naité, rencontré dimanche à l’hôpital sino-guinéen.
‘’Le premier site a été le marché Madina. On a constaté que les gens étaient en train de nettoyer. On a mis le cap sur Matoto. Au niveau du rond-point de Matoto, on venait juste de terminer les différentes interviews avec les ministres de la jeunesse, de la Ville et le directeur de l’ANASP’’, ajoute-t-il.
Selon le ministre Naité, les journalistes ont commencé à prendre des images avant que l’équipe ne s’embarque pour Linsan dans Kindia ‘’Nous devions mettre le cap sur Linsan pour aller voir le pont. J’ai commencé à traverser la route. Mes assistants Tidiane, Kaké et le garde du corps aussi. J’ai dit à Abdoulaye et Koriah de prendre les dernières images pour qu’on soit très vite à Linsan. On a traversé la voie qui mène vers la ville. Une fois niveau du terre-plein, ils ont commencé à filmer’’, indique-t-il.
Pour des questions de sécurité, à l’en croire, un pick-up était stationné à 30 mètres environs avec des feux de détresse allumés pour signaler qu’il faut ralentir. ‘’J’ai traversé pour m’embarquer dans le véhicule. Eux, ils me suivaient. J’ai vu venir deux véhicules à vive allure. Du coup, tout le monde a commencé à crier. J’ai pu esquiver en une fraction de seconde. Mon assistant qui était derrière moi, le véhicule l’a heurté, son pied s’est cassé’’, se souvient-t-il.
Abdoulaye Bah et Koriah se trouvaient encore sur le terre-plein au moment de l’accident. ‘’Le véhicule qui a été catapulté de l’autre côté a pris les deux. Koriah s’est retrouvé trainer par le véhicule à plusieurs mètres. On a recherché Abdoulaye, on l’a mis dans le pick-up où je me suis embarqué derrière. Je le tenais pour qu’on aille ensemble’’, rembobine le ministre des Travaux publics.
‘’Tidiane, Koriah, le directeur de l’entretien routier, deux autres jeunes et moi étions à l’arrière du pick-up pour aller à l’hôpital sino-guinéen. Dans le véhicule, il [Abdoulaye] répondait, mais il n’était pas tout à fait conscient. A l’hôpital, les premiers soins lui ont été administrés’’, se rappelle Moustapha Naité.
 VisionGuinee.Info

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here