Le maire de la commune  de Matam, Seydouba Sako vient d’interdire la marche pacifique de de colère des FSG (Forces Sociales de Guinée) prévue pour ce mardi 22 janvier 2019 sur l’itinéraire Terrain Bonfi-Terrain Hermakono-Carrière-Pont Kénien de 8 heures à 17 heures. Dans sa lettre de réponse, le maire issu de l’opposition notamment l’UFR (Union des Forces Républicaines), motive cette décision en ces termes : « Après une évaluation de la capacité du stade de Bonfi où vous compter mobiliser plus d’un millions de citoyens et la situation de la sécurisation de la zone environnementale abritant les deux grands marchés, des stations-services, le collège et Lycée Bonfi en ce début de la reprise des cours    dans les établissements scolaires, une telle manifestation ne peut être autorisée. »

C’est la première décision prise par l’élu de l’UFR despuis son élection à la tête de la mairie  de Matam.

Guineenews

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here