Guinée : le corps de l’homme d’affaires Elhadj Doura a été retrouvé et exhumé (officiel)

La rumeur courait depuis plusieurs jours, elle a été enfin confirmée. Elhadj Doura Diallo, enlevé en début décembre 2017 à Hamdallaye (Conakry) a été tué et enterré à Maférinyah dans la préfecture de Forécariah. Sa tombe a été identifiée et son corps exhumé ce mercredi, 09 mai 2018.

Selon l’officier de communication de la gendarmerie nationale, le Colonel Mamadou Alpha Barry, c’est Elhadj Mohamed Diallo qui serait le cerveau de l’enlèvement du vieil homme, rapatrié récemment de la Guinée Bissau où il a été arrêté, qui a conduit l’équipe des enquêteurs à la tombe d’Elhadj Abdourahmane Diallo.

« On a retrouvé le corps à Maférinyah au bord d’un marigot, on a fait ce qu’on appelle les renseignements post mortels, le vieux avait une prothèse dentaire, on a confondu la prothèse dentaire à sa mâchoire et on s’est rendu compte que c’était bien lui », a expliqué l’officier. Le corps a été exhumé et transporté à l’hôpital Ignace Deen de Conakry.

A en croire une autre source qui a requis l’anonymat, une fois kidnappé par le gang à son domicile à Hamdallaye dans la commune de Ratoma, la victime a été successivement conduite à Sonfonia (Ratoma), à Kenendé dans la commune de Dubréka avant d’être envoyé et gardé dans une case dans une bourgade de Maférinya. C’est là que l’opérateur économique a trouvé la mort dans les mains de ses ravisseurs et enterré aussitôt.

Selon nos informations, cinq personnes sont directement impliquées dans cette ignoble opération, et les quatre sont aujourd’hui dans les mains des services de sécurité. Il s’agit d’un élève policier, un béret rouge commando chinois, radié des effectifs de l’armée et qui est chef de secteur de Maléya (où l’otage a terminé sa vie), et deux autres citoyens dont le nommé Elhadj Mohamed Diallo, arrêté et extradé de Bissau en début de cette semaine, et qui serait le cerveau de cet enlèvement. La cinquième personne est toujours en fuite et les enquêtes se poursuivent pour tenter de la retrouver.

Notre source nous apprend que les enquêtes sur l’enlèvement d’Elhadj Abourahmane Diallo, ont permis également de démanteler un autre gang spécialisé dans ce genre d’opérations. Au moins deux éléments ont été arrêtés dont le présumé chef de gang, neveux d’un grand opérateur économique de la place. Ce dernier aurait participé au rapt du fils d’Elhadj Guelguédji, peu avant celui d’Elhadj Doura Diallo.

Guineematin.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here