Guinée : La HAC suspend le journaliste Thierno Maadjou Bah de la radio Nostalgie

Suite à la plainte  d’Amara Somparé, ministre de l’Information et de la Communication contre la radio Nostalgie FM pour ‘’propos malveillants et injurieux’’, la HAC vient de suspendre le journaliste Thierno Maadjou Bah et mettre en demeure la radio Nostalgie. C’était après avoir auditionné les animateurs incriminés en présence, bien sûr du PDG de ladite radio.

Rappelons qu’au cours de l’émission « Africa 2015 », diffusée le vendredi 14 décembre 2018 dernier sur la radio Nostalgie FM, les journalistes animateurs Ibrahima Sory Soumah, Thierno Maadjou Bah et Habib Marwane Kamara, animateurs de l’émission, ont tenu, selon la HAC, des propos ‘’injurieux, diffamatoires et méprisants’’ à l’égard du ministre Amara Somparé.

A la Haute Autorité de la Communication, les journalistes incriminés ont reconnu,  au cours de leur audition le mercredi 19 décembre 2018, les propos qu’ils ont tenus à l’encontre du ministre Somparé.  Ces confrères ont regretté les propos tenus et présenté des excuses au ministre et aux responsables de la HAC.

Après donc l’audition, la HAC a jugé que les animateurs de l’émission « Africa 2015 » de Nostalgie FM ont violé la loi et la charte. Elle a alors condamné les propos, mis en demeure la radio Nostalgie et averti Ibrahima Sory Soumah et Habib Marwane Kamara. Quant à Thierno Maadjou Bah,  il est suspendu pour la période allant du 24 décembre 2018 au 23 janvier 2019, en fait foi une décision de la HAC rendue publique ce 20 décembre sous le numéro 017/HAC/SP/du 20/12/2018.

Cette décision vient un mois après la suspension de Mouctar Bah de RFI, confirmant la tendance de plus en plus répressive de la Haute Autorité de la Communication à l’approche des joutes électorales importantes comme les élections législatives et présidentielle. Lire la décision de la HAC ci-dessous

Avec Guineenews

Comments

comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here