Guinée : Comment peut-t-on expliquer que des agents en uniformes tuent des enfants mineurs et refusent de s’arrêter? Où est passée la phrase « la récréation est terminée » du ministre Ibrahima Keira ?

Alpha Ibrahima Keira avait pris des engagements fermes lors de sa prise de fonction, que désormais la recréation était terminée. Depuis cette annonce rien de positive n’a changé sur le terrain. Pire, désormais c’est sont les policiers sensés protéger les populations qui tuent des enfants dans la circulation et refusent de s’arrêter pour tenter de sauver leurs victimes.
C’est ce qui s’est passé, le mercredi 22 août 2018, lorsqu’un cortège de la CMIS de Entag qui roulait en sens contraire a tué deux enfants au niveau de BOMBOLI dans la commune de Ratoma. Selon plusieurs témoins contactés par libreopinionguinee, les policiers n’ont même pas pris la peine de s’arrêter pour tenter de sauver les deux adolescents que sont Kadiatou Barry, âgée de 16 ans, originaire de Dalaba Kala et Elhadj Oury Bah, âgé de 3 ans, originaire de Pita dans la sous préfecture de Bourouwal Tappé.

LIRE AUSSI  Ministère de la Sécurité: Ibrahima Kéira siffle la fin de la récréation « je serai à la hauteur et je vous promets que vous ne serez pas déçu »

Comment peut-t-on expliquer que des agents en uniformes tuent des enfants mineurs et refusent de s’arrêter? Où est passée la phrase « la récréation est terminée » du ministre Ibrahima Keira qui serait dans l’incapacité totale de mener des actions allant dans le sens de sécuriser les Guinéens ?
Justice doit être rendu forcément, les policiers de la CMI d’ENTAG doivent tirer les conséquences de leurs crimes. Ils doivent être poursuivis pour assassinat de mineurs et non-assistance à personne en danger.

Par libreopinionguinee (LOG)

240 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here