Le locataire de Sékhoutouréyah, qui dit ne pas craindre les protestations de rue, a brandi une menace contre ses opposants. Alpha Condé, malgré l’interdiction des manifestations depuis des mois, promet d’appliquer la loi anti-casseurs. « Le gouvernement aussi va assurer l’ordre. Nous n’accepterons plus que les gens cassent les véhicules et maisons des gens. Nous assurerons l’ordre’’, indique-t-il pour justifier l’installation des postes d’appui sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa : ‘’On va renforcer les PA dans tous les quartiers où les gens veulent faire la pagaille’’. Alpha Condé précise que la France, patrie de la démocratie, a fait appel à des militaires de l’opération Sentinelle pour renforcer la sécurité dans la capitale face aux manifestations des ‘’gilets jaunes’’.

‘’Un Etat se doit de protéger ses citoyens et leurs biens. Tout débat est libre. Mais ton droit ne piétine pas celui de l’autre’’, souligne le président de la République, qui ajoute que ‘’personne ne fera plus de manifestation pour casser’’.

‘’Ils ont voté la loi anti-casseurs contre nous, ils l’ont appliquée. Le gouvernement français vient de voter la loi anti-casseurs, mais qui en parle ? Désormais, nous allons appliquer la loi anti-casseurs. Si tu organises des manifestations, s’il y a des casses, c’est toi qui vas payer’’, prévient le numéro 1 guinéen.

Avec VisionGuinee.Info

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here