Guinée/Accord politique : « un soir on apprend par voie de presse que le gâteau de pizza a été coupé d’abord en deux morceaux et puis un troisième morceau est arrivé après… », dénonce Fodé Bangoura du PUP

Le Parti de l’Unité et du Progrès a animé un point de presse ce jeudi 23 août pour exprimer son désaccord sur l’accord politique signé entre la mouvance, l’opposition républicaine et l’UFR. Fodé Bangoura a affirméqu’après avoir sur demande du premier ministre, déroulé leurs revendications dans un mémo, le PUP s’est vu surpris de ne pas prendre part à la signature de l’accord entre l’opposition républicaine et la mouvance et l’UFR.

D’après Fodé Bangoura, pendant que le PUP était préoccupé par l’envoi de son mémo de revendication, il s’est vu surpris de l’accord signé entre les trois parties.

« Nous n’avons même pas reçu l’accusé de réception. À notre grande surprise, on nous appelle pour faire le planton pour eux et notre mémo a été adressé à un député qui n’est même pas secrétaire général d’un parti, pour information. C’est le PUP qui était chargé de faire le planton. On s’est demandé comment fonctionne notre administration, nous avions remis le courrier de transmission dans l‘enveloppe pour leur dire qu’ils se sont tromper d’adresse. Mais puisque nous n’avons pas adressé notre mémo à un parti politique, à plus forte raison à un député, nous avons tiré notre memo. Nous étions sur cela, l’opposition républicaine a décidé de faire une marche de protestation, subitement un soir on apprend par voie de presse que le gâteau de pizza a été coupé d’abord en deux morceaux et puis un troisième morceau est arrivé après. Les autres on s’en fout », a-t-il estimé le président du PUP.

Poursuivant, il affirme que son parti n’est pas d’accord avec cette “répartition cavalière”

« nous ne sommes pas d’accord avec cette répartition cavalière. Nous avons participé au même titre, à certains endroits même, nous sommes faiseurs de route, nous sommes là et puis on apprend que telle ou telle commune appartient à tel autre, après celui qui n’a pas reçu sa part de bonbon, viens on peut continuer à jouer la répartition. Je crois que ça ne doit pas fonctionner comme ça le Parti de l’Unité et du Progrès n’est pas d’accord avec cet accord. Nous l’avions exprimé avant notre voyage et à mon retour, je juge nécessaire de le dire, cette manière de repartir, nous ne sommes pas d’accord », considère-t-il avant d’ajouter : «  La Guinée ce n’est pas en trois morceaux, c’est une entité unique. On ne le découpe pas en trois morceaux pour donner. Si on veut bipolariser… C’était ce que Lansana Conté avait dit bipartisme. Maintenant ceux qui ont crié fort ce jour-là qu’ils sont contre, c’est eux aujourd’hui qui se disent qu’ils veulent tirer mais d’une autre manière le train vers eux, nous ne sommes pas d’accord. Alors nous l’estimons haut et fort que cette manière de repartir l’échiquier politique guinéen, le PUP n’est pas d’accord. La Guinée n’est ni pour un groupe, ni pour autre, donc ça doit se régler. On ne va pas régler un désaccord par un autre désaccord », a-t-il insisté.

Pour terminer, Fodé Bangoura précise que le PUP a été ignoré des trois partis dans la signature de l’accord, alors qu’il était en alliance avec l’UFR à Kaloum, à Touguifili, à Koba et à Kindia, le PUP se dit trahi par L’UFR pour  avoir signéavec le RPG sans son avis.

Libreopinionguinee avec kalenews

91 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here