Gueckedou : Elie Kamano porte plainte contre l’épouse de Jean Mark Téliano

0
Photo Élie Kamano
Elie Kamano

L’activiste reggae man Eli Kamano a déposé une plainte, ce jeudi 2 janvier, contre madame Tata Diakité, l’épouse du politicien Jean Parc Teliano. Il l’accuse de l’avoir agressé physiquement. L’artiste dit qu’il s’est rendu à une unité de police de la Préfecture de Gueckedou aux environs de 11heures pour déposer cette plainte qui coïncide avec l’annulation de son concert dans cette ville.

Joint au téléphone ce jeudi, Eli Kamano affirme qu’il n’était pas allé à Gueckedou seulement pour un concert. Mais, c’était aussi l’occasion dit-il de fêter en famille

« Nous ne sommes pas venus à Gueckedou pour un concert seulement. Nous sommes tous ressortissants de Gueckedou. On est venu pour fêter chez nous. Nous venons à Makonan chaque fois, pour les fêtes. C’est un fleuve qui est très connu. Nous venons au fleuve pour prier et demander les bénédictions de nos ancêtres. Mais, ils ont voulu politiser la chose et faire la fête entre eux là-bas. C’est pourquoi, ils ont annulé mon concert » déplore-t-il

Face à cette situation, l’artiste a décidé de voir le patriarche qui l’invitait à aller sur un autre site. Et là-bas aussi, son concert a de nouveau été annulé.

Pour Eli Kamano, c’est parce qu’ils ont eu peur que tout le monde boude leur fête au profit du concert.

« Nous, on a décidé d’aller à Keno, à la demande du patriarche. A notre grande surprise, en deux heures, le bruit a couru dans tout Gueckedou qu’Eli Kamano va désormais à Keno et pas à Makonan. Donc, ils ont eu peur, il y avait tellement de mobilisation. Les gens voulaient maintenant aller à Keno où il y a Eli Kamano. Ils ont donc tendu la main au patriarche qui a accepté de faire un communiqué nous interdisant nous autres d’accéder au site Keno. C’est une association dénommée cadre de concertation de Gueckedou qui voulait fêter avec les gens du gouvernement » a dévoilé le reggae man.

Il prévient que personne ne peut l’empêcher de venir à Gueckedou et de se mouvoir comme il veut.

« Nous sommes fils de Gueckedou. Faya Milimono également est de Gueckedou ainsi que ces membres du gouvernement. Ils sont venus et personne ne les a empêchés d’accéder à un site » fait-il remarquer.

Avec couleurguinee

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here