Grogne du RPG à Kindia : « Nous demandons au président de reprendre le vote sinon, il n’y aura pas de maire à Kindia » dixit Sekou Oumar Traoré

Ce vendredi 10 Août 2018, les militants et sympathisants du parti RPG-AEC ont manifesté leur colère contre l’accord politique signé entre le Parti au pouvoir et l’opposition, une décision qui a été mâle appréciée par les rpgistes à Kindia., rapporte notre correspondant. 

Ils se sont tous retrouvés au siège du parti au quartier Yéolé dans la commune urbaine ce vendredi pour déclarer leur désaccord en fermant le siège et brûler des pneus.

« Nous sommes ulcérés par l’acte qui a conduit de retirer la victoire du RPG pour l’affecter à L’UFDG. Nous préférons qu’on reprenne les élections au lieu de faire ses genres d’accommodation. C’est un choc pour tous les membres du bureau du RPG-AEC à Kindia, pour la jeunesse, pour les femmes mais également pour les partis alliés. Quand on sait les sacrifices qui ont été consentis pour la victoire du RPG à Kindia et que cela soit renoué à zéro vraiment c’est inacceptable. Nous demandons d’appliquer ce que la CENI a dit, ce que la justice a dit ou bien de reprendre le vote. » Exprime Elhadj Mamadi Condé secrétaire général section RPG Kindia.

De son côté, le président de la jeunesse du RPG, Sekou Oumar Traoré accuse le président de la République d’être à la base de la signature de cet accord.

« Le président nous a réduit le plus petit de nous-mêmes. Nous on s’en fout de ses accords politiques. Ce n’est pas un accord qui a amené Alpha Condé à la présidence, c’est le vote. Donc Kindia veut son maire à travers les urnes. On ne peut pas nommer un maire, le maire est élu. Le seul recours que nous demandons au président c’est de reprendre le vote sinon il n’y aura pas de maire à Kindia. » Insisté Sekou Oumar Traoré.

Libreopinionguinee avec guineequotidien

146 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here