Alpha Conde et les syndicalistes guinéen

Soixante-douze heures après la signature d’un protocole d’accord entre le gouvernement et le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée –SLECG-les responsables des plus grandes centrales syndicales du pays à savoir la CNTG et l’USTG ont annoncé l’augmentation de 30% pour le corps médical.

Cette annonce a été faite ce vendredi 16 mars 2018, à la Bourse du Travail, par le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG). « Les 30% ne sont pas seulement pour les enseignants mais à tous les fonctionnaires de Guinée », a-t-il précisé

Dans sa communication, Amadou Diallo a tout d’abord fait le compte rendu de sa rencontre avec le président de la république et certains ministres du gouvernement.

Selon lui, au mois d’octobre 2017, un accord tripartite a été signé entre les syndicats, le patronat et le gouvernement.  « Suite à cet accord, 40% ont été obtenus par échelonnement sur deux (2) ans. Le gouvernement avait mis sur la table un problème important et entier pour que nous acceptions les 40% sur l’échelonnement », rappelle-t-il.

Poursuivant, le camarade Amadou Diallo précise que : « l’argument qui a été posé par le gouvernement était le suivant. « Nous avons entre les mains, 5 565 jeunes qui  sont en voie d’être  recrutés  au compte de la fonction publique, alors vous acceptez que ces jeunes soient recrutés maintenant pour que les 40% soient échelonnés», précise-t-il.

A en croire Amadou Diallo, seulement le corps médical qui rentrera en possession de ces 30% à partir de la fin du mois de mars comme les enseignants. « Les enseignants et les médecins ont le même statut particulier », ajoute-t-il.

Concernant les autres fonctionnaires, Amadou Diallo indique que les 10% seront payés en fin avril, 10% fin juin et 10% fin septembre 2018.

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here