Gestion des exécutifs des communes : Cellou Dalein Diallo à l’épreuve des alliances !

Cellou Dalein et Mamadou Sylla

Cellou Dalein Diallo, président du parti UFDG se trouve actuellement entre le marteau et l’enclume. Depuis qu’il a signé , le 08 août un accord politique avec la mouvance pour la gestion des exécutifs des communes suite au contentieux des communales du 04 février 2018, le chef de file de l’opposition guinéenne vit l’épreuve des alliances. Tous les arguments sont utilisés pour le pousser à céder parfois là où sont parti est majoritaire.

La première remarque qu’on fait à Cellou Dalein est celle de lui dire que l’accord qu’il a signé avec le RPG AEC n’est pas pour l’UFDG seulement, mais pour toute l’opposition. Jean-Marc Telliano, président du parti RDIG, n’a pas hésité de parler de piège. « On n’a pas dut que les communes litigieuses reviennent à l’UFDG mais à l’Opposition », fait remarquer le président du parti RDIG.  Depuis, M.Telliano fait du yoyo entre le RPG AEC et le parti UFDG. Le matin, il dit s’en tenir à son alliance avec le parti de Cellou. Le soir, il signe d’autres alliances avec le RPG AEC.

Comme si tout cela ne suffisait pas, voilà qu’au niveau de Dixinn, Mamadou Sylla monte les enchères. Après les appels d’Alpha Condé et les visites du Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana, le parti UDG a semble-t-il tenu une réunion extraordinaire. A l’issue de cette rencontre, le Bureau Exécutif de l’UDG aurait exigé que ça soit désormais le fils de Mamadou Sylla, élu conseiller, qui soit le candidat de l’alliance pour la mairie de Dixinn.

Et pour mieux faire comprendre à Cellou que l’UDG tient à diriger la commune de Dixinn, le Bureau Exécutif persiste et signe que si l’UFDG ne soutient pas leur candidat, qu’ils noueront une alliance avec le RPG AEC. Si une telle alliance voit jour, rappelle-t-on à Cellou, la commune de Dixinn reviendra à Aboubacar Soumah, son ex-militant et membre du BPN.  Mamadou Sylla, qui sait que l’UFDG et le RPG AEC ont forcément besoin de ces 5 conseillers, est tranquillement assis en véritable faiseur de roi, et attend qu’on fasse de son fils prince de Dixinn.  C’est à prendre ou laisser !

Le chef de file de l’Opposition aurait dit à Mamadou Sylla qu’il n’a pas respecté les termes de leur protocole d’alliance. Cellou aurait même proposé le fils de Mamadou Sylla comme vice-maire…Mais, comme dirait l’autre, Mamadou Sylla sait que les alliances n’engagent que leurs signataires. Au sein de l’UFDG, on est actuellement en train de trouver des stratégies pour ramener l’homme d’affaires et politicien à des maires sentiments.

Libreopinionguinee avec Guineedirect

109 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here