Foutah : des conférences-débats et des prestations artistiques organisées à Pita

Dans le cadre du « Mois de reconnaissance du Foutah au Président Alpha Condé », initié par le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, des conférences-débats et des prestations artistiques sont organisées dans la commune urbaine de Pita. Ce dimanche, ce sont des centaines de jeunes, de femmes, et de sages qui ont rallié la maison des jeunes de Pita. C’est le ministre de la jeunesse Mouctar Diallo qui a présidé la cérémonie en compagnie du préfet de Pita Kalidou Kéïta. Il était question de débattre des thèmes comme l’unité nationale et la paix, l’extrémisme violent, la migration irrégulière et les acquis du pouvoir d’Alpha Condé. En prenant la parole devant la population qui s’était fortement mobilisée à la maison des jeunes de Pita, le ministre Mouctar Diallo a insisté sur la préservation de l’unité nationale. Il s’est également réjoui de la gratitude du Foutah à l’endroit du Président de la République. L’initiateur du « Mois de reconnaissance du Foutah au Président Alpha Condé » a aussi invité les jeunes à croire en eux. Pour lui, l’avenir de la jeunesse guinéenne se trouve en Guinée. « La migration irrégulière n’est pas la solution. Croyez en vous et montez des projets générateurs de revenus que le gouvernement va appuyer. C’est pour cette raison que le Président a instruit tous les ministres d’aller à la rencontre des populations à la base afin de connaitre leurs véritables préoccupations pour y apporter des solutions », a déclaré Mouctar Diallo.

Les femmes qui s’étaient également mobilisées, ont salué l’organisation de la conférence-débat. Pour la Directrice de l’école Guèmé2 Djouhayratou Bah, c’est une occasion pour magnifier les réalisations du pouvoir à Pita. « En tant femme,en tant que ressortissante de Pita, je suis très contente d’une telle initiative dans ma  préfecture. Aujourd’hui, personne ne peut nier les réalisations du président Alpha Condé au Foutah en général et à Pita en particulier. Il y a 13 km de route goudronnée dans la commune urbaine, il y a la MUFFA  pour aider les femmes à se prendre en charge sans parler des bâtiments administratifs qui sont construits », a-t-elle indiqué.

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here