Fodé Bangoura du PUP révèle : « le jour où ils ont bombardé le palais des Nations, Conté avait dit que celui qui a tiré est un mauvais artilleur je vous le jure »

Le général Lansana Conté ancien président de la République de Guinée
Le général Lansana Conté ancien président de la République de Guinée
Conakry, au cours de l’assemblée générale de son parti, samedi dernier à la Camayenne, le parti de l’Unité et du progrès (PUP) a fait un sacrifice pour l’émergence de la formation politique et la paix dans le pays. A cette occasion, l’actuel président de l’ancien parti au pouvoir, Elhadj Fodé Bangoura en a profité pour raconter les moments forts mais émouvants qu’il a passés auprès du général Lansana Conté, 2è président guinéen décédé en 2008 après 24 ans de règne. L’ancien coordinateur des actions gouvernementales est revenu succinctement sur le bombardement de l’ex-palais des Nations (aujourd’hui, palais Mohamed V) en février 1996 lors d’une violente révolte de l’armée.
Selon Fodé Bangoura, « le jour où ils ont bombardé le palais des Nations, j’ai passé la nuit avec Conté au palais. Il y avait sa garde, le chef d’état-major. Comme civils, il y avait le chef de cabinet, son conseiller personnel, et moi-même étions autour de lui. Conté était bel et bien au palais ce jour. C’est dans ce palais qu’il a accordé l’interview à Rfi. On lui a même posé cette question : « monsieur le président, est-ce que vous êtes dans votre palais? Et lui de répondre : ”tout ce que je sais, c’est que je suis en lieu sûr ». Après quand il a raccroché, a-t-il poursuivi, ‘’on a chahuté entre nous, c’était vers les 04 heures du matin. On était ensemble jusqu’au lendemain à 09 heures. C’est lui qui détendait l’atmosphère. Lorsqu’ils ont tiré sur le palais, quand les murs ont tremblé, nous, on avait tous peur. Et lui, il a dit : ‘’celui qui a tiré comme ça est un mauvais artilleur, je vous le jure’’. Naby Youla, paix à son âme, comme il était plus âgé que le président Conté, il s’est levé, il s’est arrêté devant lui, pour dire : ‘’vous voulez qu’il soit bon, s’il est bon, il va nous tuer tous ici’’. Conté a répondu à Naby : ‘’Vieux, toi aussi tu as peur ?”. Notre généreux général Conté était très courageux”. Par ailleurs, de révéler que quand ses femmes ont appelé au palais ce jour pour avoir de ses nouvelles, il y a un monsieur avec qui ils étaient au palais, qui a décroché l’appel pour dire : ‘’il ne reste plus que moi”. ‘’Donc mes épouses ont pensé que j’étais mort, je suis venu les trouver assises sur la natte entrain de pleurer. Et les voisins étaient même là en train de les consoler”.
Libreopinionguinee avec mediaguinee

 

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here