« Finalement à force d’être autour de la table, on n’a ni paix ni stabilité ni respect de la loi » (Damaro Camara)

Cellou Dalein diallo ufdg et Damaro Camara Rpg Bambeto

Le député, Amadou Damoro Camara de la mouvance, est parfois raisonnable mais souvent un faiseur de désordre et un fin fouteur de merde notamment au niveau politique. Souvent il égratigne Dalein Diallo, le malmenant inexorablement à telle enseigne qu’il s’érige en bourreau. Cette fois-ci encore, il n’a pas manqué à la tradition.

En s’adressant directement à l’opposant d’Alpha Condé, Damaro Camara déclare : « Quand on est démocrate, il y a des voies légales auxquelles l’on peut faire recours pour discuter de ces contentieux électoraux et lorsqu’on n’obtient pas satisfaction après avoir fait recours à ces voies, c’est ça aussi la loi, on ne gagne pas toujours, parfois on gagne parfois on perd. Dans la démocratie c’est le respect de la loi, ce n’est pas d’aller dans la rue qui leur donnera ce qu’ils réclament. » Ce n’est pas tout.

Damaro évoque aussi les fraudes ayant entaché le processus électoral du 4 février. «Dans des zones on a procédé à des bourrages d’urnes, on a intimidé nos représentants et nos électeurs, on a empêché nos représentants d’assister à des bureaux de vote, ils ont été menacés. On a remarqué cela partout», témoigne le député de la majorité. Et de regretter dans la presse locale : « On a toujours contourné la loi en faveur du dialogue au nom de la paix et de la stabilité. Finalement à force d’être autour de la table, on n’a ni paix ni stabilité ni respect de la loi. Je crois que continuer d’aller au dialogue si ça ne nous donne ni paix ni entente n’a pas de sens. »

L’impasse se dessine

Libreopinionguinee avec www.kababachir.com

249 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here