Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Fête du 8 mars : Mahawa Sylla, première femme générale de l’armée guinéenne

A la veille de la journée internationale de la femme, le président Alpha Condé a élevé au grade de général de brigade Mahawa Sylla. C’est la première femme à atteindre ce titre dans l’armée guinéenne depuis sa création le 1er novembre 1960.

Selon Aladji Cellou, Dirpa, sur son compte Facebook, ‘’c’est une grande première dans l’armée guinéenne. Sur proposition du ministre de la Défense nationale, le président Alpha Condé, chef des Armées, a élevé Mahawa Sylla (à la dignité) et au grade de général(e) de brigade. La première femme de notre pays a accédé à cet honneur est une militaire de carrière, détentrice (entre autres) du très convoité diplôme du CISD obtenu au Collège Supérieur de Défense à Pékin en 2014 ». Ajoutant que « Générale Sylla a été nommée fin 2017 au poste de secrétaire générale adjointe du Conseil national de Défense. Elle avait auparavant participé à la Mission des Nations-unies en Côte-d’Ivoire-ONUCI. »

La promue, interrogée par La voix du peuple, a remercié le chef de l’Etat, rappelant que ‘’le grade doit être une surprise pour tout un bon cadre. Parce que le grade général n’est pas l’avance ordinaire, c’est la confiance de l’Autorité Supérieure, le premier magistrat de la Nation. Donc, c’est toujours une surprise ». Elle dit dédier le garde à toutes les femmes de Guinée plus particulièrement à celles qui sont en uniforme.

« Je me mettrai à la disposition de l’Autorité, pour tout ce qui est de ma compétence, je serais disponible à servir ma nation et je vais profiter de la même occasion pour remercier le premier magistrat, le Président de la République, Pr Alpha Condé qui a su vraiment encore écrire une page de l’histoire de la Guinée à travers ma personne en me nommant à ce grand titre générale de Brigade de cette Grande Armée en tant que première femme », confie-t-elle à la Voix du peuple. Mediaguinee

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.