Fête du 1er mai : plusieurs syndicalistes blessés (liste)

0
La fête du travail s’est déroulée dans une vive tension entre syndicalistes à Conakry qui a finalement dégénéré, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Les camps rivaux qui se disputent le contrôle de la fédération du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, (SLECG), dont les leaders sont Aboubacar Soumah et Kadiatou Bah et la centrale syndicale de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée, (USTG), tiraillée entre le banquier Abdoulaye Sow et l’enseignant Abdoulaye Camara, ont fini par craquer ce 1er mai 2019 au Palais du peuple. Empêché d’accéder à la tribune du Palais du peuple réservée aux officiels, le camp du syndicaliste Aboubacar Soumah, dans ses tentatives de briser le cordon sécuritaire établi par le camp relevant d’Abdoulaye Camara, a enregistré plusieurs blessés. On apprend également que du côté du syndicaliste Abdoulaye Camara, également des victimes ont été enregistrées, même si le nombre est nettement inférieur.

Un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu à l’hôpital Ignace Deen vous livre, ci-dessous, la liste des blessés admis dans ce centre hospitalier.

  1. Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG et 1er secrétaire général adjoint de l’USTG
  2. Saydouba Conté, enseignant à Dubréka
  3. Alpha Oumar Biyaye, enseignant à Dubréka
  4. M’ma Doumbouya, enseignant à Dubréka
  5. Amara Conté, enseignant à Dubréka
  6. Faya Kamanda Kamano
  7. Fodé Camara
  8. Boubacar Diallo
  9. Mariama Ciré Camara
  10. Mamadou Diouma Kéïta
  11. Mohamed Kaba
  12. Mohamed Camara
  13. Mark Kamano
  14. Fatoumata Doumbouya
  15. Kadiatou Barry
  16. Saïkou Oumar Baldé
  17. Mamadou Dian Bah
  18. Amar Bangoura
  19. Manga Fodé Alkhaly Touré

Au moment où nous quittions les lieux, les responsables syndicaux du SLECG, version Aboubacar Soumah, avaient fini d’établir la liste de leurs victimes pour la remettre à leur avocat, Maître Salifou Béavogui. Ce, pour lui permettre de déposer une plainte contre le camp d’Abdoulaye Camara, qui crie également à la provocation.

A suivre !

Guineematin.com

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici