Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Féguifoot : 47 membres statutaires sur 65 désapprouvent le compromis de Sékhoutouréya

Le congrès électif du 18 mai prochain continue de susciter des inquiétudes entre les acteurs de notre football.

Après le compromis trouvé entre le président de la République, Professeur Alpha Condé et certains acteurs du football (Mathurin Bangoura, Salif Camara Super V, Kerfalla Camara PC et Mamadou Antonio Souaré), 47 membres statutaires sur 65 désapprouvent l’émissaire du président Alpha Condé, le général Mathurin Bangoura, président de la Ligue guinéenne de football professionnel.

Réunis ce dimanche 9 mai au centre technique de Nongo, les 47 membres statutaires présents à cette rencontre disent non au général Mathurin Bangoura et demandent d’aller au congrès électif pour départager les différents candidats.

Le président de la ligue guinéenne de football professionnel, général Mathurin Bangoura, à la sortie de cette rencontre, précise : « l’objectif de cette rencontre c’était pour faire un compte rendu de l’entretien que nous avons eu avec le chef de l’Etat. C’était par rapport à aller à un consensus, donc c’était juste une réunion d’information. On a informé les membres statutaires de ce qui a été dit. Et maintenant, ils ont donné leurs points de vue. Unanimement, ils disent qu’ils ne sont pas pour le principe de consensus. Ils demandent à ce que toutes les candidatures soient prêtes et que les gens partent aux élections.

Les membres statutaires, de leur côté, restent solidaires et demandent que les textes et statuts de la fédération guinéenne de football soient respectés.

Elhadj Mamoudou Dramé, vice-président  du Fello Star de Labé, a souligne ceci : « le Général Mathurin Bangoura nous a fait le compte rendu des entretiens qu’ils ont eus avec l’autorité, en ce qui concerne le dénouement de la crise que traverse le football guinéen. Ils appellent ça crise, parce que ça tend vers la crise. Donc, pour éviter cette crise, il nous a expliqué ce que le comité a proposé aux membres statutaires. Aujourd’hui, les membres statutaires présents dans la salle étaient au nombre de 47 sur 65. L’unanimité s’est dégagée autour de quelque chose. La peur qui hante aujourd’hui les autorités guinéennes, c’était la suspension. Pour éviter cette suspension, il nous a fait une proposition. Cette proposition foule encore plus les statuts de la fédération guinéenne de football, que la première proposition qui a été faite par l’autorité. C’est en cela que les membres statutaires, au nom desquels je parle,  m’ont mandaté de dire que nous préférons aller aux élections à la date indiquée, que les choix soient faits par les membres électeurs, c’est-à-dire les 65 membres statutaires et que le football guinéen s’en sorte de la meilleure manière.

Namory Sylla, vice-président de la Ligue guinéenne de football amateur, pour sa part, dira : « je voudrais d’abord remercier le président de la République pour son intervention qui va dans le sens de l’apaisement dans notre milieu. C’est extrêmement important, en bon père de famille. Nous, on n’est pas là pour s’opposer à quoi que ce soit. Nous sommes là pour faire valoir nos droits, c’est-à-dire les droits que nous confèrent les statuts de la fédération guinéenne de football. Nous sommes des clubs, des ligues. Aujourd’hui, il y a 103 clubs en Guinée, il y a 8 ligues régionales, deux ligues techniques et 7 associations affinitaires, ça fait 120 membres statutaires. Alors voir aujourd’hui que nos intérêts sont menacés, on ne peut pas l’admettre, il est temps pour nous de prendre notre destin en main. C’est pourquoi on a été très clair, très sensible au message qui nous a été transmis par M. Mathurin Bangoura, mais on préfère aller aux élections.

Après ce refus des membres statutaires sur le consensus trouvé, s’achemine-t-on vers un  bras de fer ou une suspension de notre football sur l’échiquier international ? Attendons de voir la suite du feuilleton de ce congrès électif.

Libreopinionguinee avec Mediaguinee

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.