Dr-Faya-Millimono du bloc libéral
Dr-Faya-Millimono du bloc libéral

Le mandat des députés est échu depuis le mois de janvier dernier. Il a été prorogé par décret du président de la République. Ce à quoi s’oppose le dirigeant du Bloc Libéral, Faya Millimono, qui annonce une protestation le 5 avril prochain à l’assemblée nationale pour empêcher les parlementaires de siéger. 

Selon lui, son parti avait tiré la sonnette d’alarme sur le risque de glissement du calendrier électoral. ‘’Mais chacun a fermé les yeux jusqu’à ce que l’assemblée nationale soit périmée aujourd’hui’’, martèle Faya Millimono.

A un moment donné, poursuit-il, ‘’j’ai eu de l’espoir quand certains opposants ont dit qu’ils vont consulter la base. Finalement, j’ai compris que c’était une façon de sensibiliser, qu’ils ont déjà capitulé et qu’ils vont va siéger le 5 avril prochain’’.

Il demande à la classe politique de ne point minimiser le président Alpha Condé dans ses stratégies politiques. ‘’C’est un monsieur qui est capable de préparer le plan F avant même le plan A. Pour lui, si le mandat des députés peut être prorogé, ça veut dire qu’il a aussi le droit de faire glisser son mandat’’, analyse le numéro 1 du Bloc Libéral.

Il annonce une manifestation le 5 avril prochain au parlement. ‘’Nous serons là pour chasser les députés. Ils n’ont qu’à porter ce jour-là des jeans, pas de grands boubous, sinon ils auront des difficultés pour courir’’, prévient Faya Millimono.

A ses militants et sympathisants, il indique que ‘’nous sommes dans une situation d’oppression et nous avons le droit de nous battre. Nous avons tout à fait le droit, le 5 avril, de sortir pour aller faire déguerpir tous ceux qui vont aller au palais du peuple pour continuer à siéger, alors qu’ils n’ont plus aucune légitimité’’.

Source :  VisionGuinee.Info

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here