Dans un décret lu à la télévision nationale, hier, le président Alpha Condé a limogé Mohamed Camara de ses fonctions de chef de cabinet du ministère des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger. Le décret souligne qu’il est appelé à d’autres fonctions. Il a été remplacé par Pierre Sény Fofana, conseiller chargé du secteur privé, des investissements et du partenariat public-privé à la Primature.

Pourquoi le juriste a été dégommé ? Pendant que le débat fait rage dans la presse et les réseaux sociaux, une de nos sources des Affaires étrangères nous renseigne que le départ du juriste-qui ne surprend pas grand monde au ministère-, pourrait être lié aux difficiles relations qu’il entretient avec la secrétaire générale du département, Mme Fanta Cissé.

En effet, une récente loi des principes généraux d’organisations des services publics, donnerait énormément de pouvoirs aux secrétaires généraux des ministères au détriment des chefs de cabinets réduits à de simples figurines.

L’ancienne fonctionnaire internationale utilisait bien, selon une indiscrétion, cette loi qui, il faut le reconnaitre, est en sa faveur ; et ne laissait aucune parcelle de pouvoir à son chef de cabinet. Certaines personnes lui auraient demandé de faire des dérogations en faveur du juriste. Sans succès.

Récemment, au cours d’une réunion technique, on raconte que la tension était vive entre la secrétaire générale et le chef du cabinet. Celle-là ne voulant plus travailler avec celui-ci aurait, à la fin réussi, à le faire partir pour…d’autres fonctions !

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here