Exclusif/90 millions $ de la 4G de Orange : le Président Alpha Condé instruit de transférer l’argent payé dans le compte du Trésor public

0
Le président de la République de Guinée, le professeur Alpha Condé
Le président de la République de Guinée, le professeur Alpha Condé

Le président Alpha Condé a, suite au tollé provoqué par le virement dans le compte de l’ARPT (Autorité de Régulation des Poste et Télécommunication), les 45 millions de dollars sur 90 millions de dollars payés par Orange Guinée, ordonné le transfert de ce qui revient au trésor public (soit 80 %), dans le compte de celui-ci. Les démarches dans ce sens, seraient déjà entreprises comme le confirme le ministre des Finances, Mamady Camara, dans un ‘‘droit de réponse’’ adressé à nos confrères de Guineenews. « En ce qui concerne les 90 millions de la 4G, le Gouvernement Guinéen à travers le Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique et ORANGE-GUINEE a signé une convention de concession pour l’établissement et l’exploitation des réseaux de télécommunications mobiles de types 2G, 3G et 4G pour un montant de quatre-vingt-dix millions de dollars des Etats-Unis (USD 90.000.000). A ce titre, ORANGE-GUINEE a effectué un virement de la moitié du prix du renouvellement des licences, soit quarante-cinq millions de dollars des Etats-Unis (USD 45.000.000) sur un compte-transit de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT). La seconde moitié sera versée au cours du deuxième semestre 2019.

En rapport avec le Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, le Ministère de l’Economie et des Finances a engagé les mesures administratives nécessaires pour le transfert du montant viré sur le compte de l’ARPT vers le Trésor public’’, a indiqué le ministre.

Dans un article publié par nos confrères de  guinee7.com, un économiste rappelait que ‘‘cet argent au nom de l’unicité des caisses de l’Etat, devrait être versé dans le compte unique du trésor public (qui est aussi logé à la banque centrale, NDLR). En réalité la licence appartient à l’Etat (le ministère de tutelle) qui la vend et non au régulateur (ARPT). Celui-ci ne reçoit que les quotes-parts : 20% quand c’est une licence ; et 40% quand c’est des redevances annuelles’’.

Libreopinionguinee avec guinee7.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici