Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/d1995712c12572590d6567af0b283bd6/Libreopinion/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/d1995712c12572590d6567af0b283bd6/Libreopinion/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307
Etat de santé de Damaro : Me Santiba Kouyaté proteste contre les propos du bouillant Charles Wright (Interview) | Libre Opinion Guinée
Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Etat de santé de Damaro : Me Santiba Kouyaté proteste contre les propos du bouillant Charles Wright (Interview)

C’est un sentiment de déception et de désolation qui anime Me Santiba Kouyaté, Avocat de l’ancien président de l’assemblée nationale après la sortie médiatique du Ministre de la justice et des droits de l’homme en marge de la visite qu’il a rendue à l’ancien patron de la 9ème législature à l’hôpital de l’Amitié Sino-guinéenne.

Dans une interview exclusive qu’il a accordée à la rédaction de Mosaiqueguinee.com, Me Kouyaté répond que le Garde des Sceaux « n’a aucune expertise pour apprécier l’état de santé de son client, Amadou Damaro Camara se porte bien et même très bien.

Intégralité de son interview !

 

Mosaiqueguinee.com : Me Santiba Kouyaté Bonjour ? Lors de sa dernière visite au chevet de votre client, l’ancien président de l’assemblée nationale, le Ministre de la justice et des droits de l’homme a affirmé qu’Amadou Damaro Camara se porte bien. Quelle est votre réaction ?

J’ai suivi l’intervention de M. le ministre comme tout autre citoyen dans la presse. Il affirme que M. Amadou Damaro Camara se porte bien et qu’il se porte même très bien. Mon sentiment par rapport à cette déclaration, c’est un sentiment de déception et de désolation. Dans ce pays il faut qu’on sorte de l’émotion, il faut qu’on sorte du sensationnel, il faut qu’on sorte de la propagande et du populisme pour voir en face la réalité des choses. M. Le ministre de la justice n’a aucune expertise pour apprécier l’état de santé de M. Amadou Damaro Camara qui se trouve à l’hôpital pour des soins il y a de cela quelques mois. Je vous avoue que lorsque je l’ai écouté, alors là la toute première question que je me suis posée c’était de savoir : c’était sur la base d’un rapport médical ou sur la base d’un avis émis par son médecin traitant ? Mais en conclusion je me suis aperçu que les déclarations de M. le ministre ne sont basées sur aucun document, sur aucun rapport médical. Il doit savoir raison gardée. Quand on n’a pas des éléments d’appréciation, l’autorité doit se référer toujours à des services techniques qui lui fournissent des éléments sur lesquels elle pourra s’appuyer pour tenir des déclarations. Mais pour ce cas présent, les déclarations de M. le ministre ne proviennent que de son imagination fertile (…) Je suis vraiment déçu de cette déclaration du ministre de la justice garde des Sceaux quant-à l’état de santé de M. Amadou Damaro Camara.

Alors, dans quel état se trouve l’ancien patron de la 9ème législature ?

Amadou Damaro Camara n’est pas à l’hôpital pour le plaisir d’y être, il est là-bas pour suivre son traitement. Quand j’entends dans la presse que M. Amadou Damaro Camara a refusé de comparaître devant les magistrats pour tenir son audience, je profite de cette occasion pour dire que M. Amadou Damaro Camara n’a jamais refusé de comparaître devant la juridiction de jugement. Bien au contraire, c’est quelque chose qu’il a appelé de tout son vœu. Pour ceux qui ne connaissent pas M. Amadou Damaro Camara, c’est quelqu’un qui est profondément attaché à l’honneur et à la dignité. Dans ce dossier, son honneur et sa dignité sont entamés. Il a tout intérêt et il ne cesse de le répéter que le combat qu’il doit mener maintenant est celui de venir se défendre contre les faits qui sont articulés contre lui. Et il est convaincu que les faits ne proviennent que de l’imagination fertile de ceux-là qui le poursuivent. Par rapport à cette question, l’état de santé à date de Monsieur Amadou Damaro Camara, franchement n’est pas bon. Il est effectivement malade, il y a des certificats médicaux qui sont versés au dossier, qui attestent de son état de santé.

A date, qu’en est-il de son évacuation sanitaire ?

Il y a belles lurettes, nous avions sollicité que Monsieur Amadou Damaro Camara puissent bénéficier d’une évacuation sanitaire parce que la maladie dont il souffre ne peut pas être diagnostiqué à 100% sur le territoire national. Il n’y a pas un hôpital approprié ayant un plateau approprié pour mieux diagnostiquer la maladie dont souffre M. Camara. A un certain âge, qu’on le veuille ou pas, qu’on le dise ou pas, on souffre d’une certaine pathologie. Et quand on prend l’individu à cet âge, on le met à la maison centrale, il y a des maladies d’origine carcérales qui viennent se greffer à la pathologie liée à l’âge. Sinon, M. Amadou Damara Camara, en entrant à l’hôpital, son état de santé ne s’était pas aussi dégradé. A date, nous appelons son évacuation de tout notre vœu. Au regard, des différents certificats médicaux, nous avions sollicité qu’il soit permis à M. Camara de se soigner afin de se défendre contre le Ministère public, contre la partie civile, pour dépiécer les faits articulés contre lui qui sont, du reste faux.

Le juge Francis Kova tient toujours à son mandat d’amener contre le président Damaro ? Qu’en dites-vous ?

M. Amadou Damara Camara n’a jamais refusé de comparaître devant la juridiction de jugement. Techniquement parlant, un ordre d’extraction suffit pour faire comparaitre quelqu’un qui se trouve sous mandat de dépôt, il se trouve déjà à la disposition de la justice. Mais grande fut notre surprise quand nous avons appris que M. Amadou Damaro Camara refuse de comparaître devant la juridiction de jugement, ce qui n’est pas vrai, ce qui est une contre-vérité parce qu’aucun garde pénitentiaire, aucun détenteur de force publique ou de contrainte muni d’un ordre d’extraction n’était venu voir M. Camara pour lui dire d’aller se présenter devant la juridiction de jugement, cela n’est jamais arrivé. Le fait de décerner un mandat d’amener contre lui est juridiquement inexplicable. Nous considérons cela comme une sorte d’acharnement. Les magistrats n’avaient pas besoin de ce mandat d’amener contre M. Amadou Damaro Camara, étant entendu qu’il est en détention et à la disposition de la justice. Qu’à cela ne tienne, M. Camara veut être jugé et au moment venu, il viendra se présenter et on va débattre de cette situation, de cette histoire et qui ne peut trouver une explication valable sur le plan du droit.

Merci Me Santiba Kouyaté

Interview réalisée par Mohamed Bangoura

Avec Mosaiqueguinee

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.