Entre Sidya Touré et Kassory qui aura le dernier mot devant Alpha Condé ?

C’est un secret de polichinelle, entre Ibrahima Kassory Fofana et Sydia Touré, respectivement ancien Ministre des Finances et Premier Ministre du feu président, général Lansana Conté, ce n’est pas le parfait amour entre les deux hommes.
Pourtant, ces deux hommes se connaissent pratiquement depuis 1996 quand Sidya Touré après sa nomination voulait constituer un gouvernement de technocrate. Il avait alors approché Ibrahima Kassory Fofana, alors Administrateur Général des Grands Projets à la présidence de la République. Dans son gouvernement, Kassory sera nommé Ministre chargé de la restructuration du secteur parapublic. Mais avec des rapports de plus en plus tendus entre les deux hommes, Kassory deviendra très rapidement, le chouchou du président Conté. Ce qui tout naturellement fera de Kassory, le puissant du régime.
Conséquence, le Premier Ministre Sidya Touré qui contrôlait aussi le porte feuille des finances, est devenu simple Premier Ministre et Kassory nommé Ministre de l’Economie et des Finances.
La suite est connue puisque c’est Kassory qui gérait tout, les Ministres passaient par lui pour se faire entendre auprès du président. Sidya Touré a fini par être limogé du gouvernement en 1999, juste après la présidentielle de décembre 1998. Et comme on pouvait s y attendre, Kasory a été accusé à tort ou à raison d’être l’instigateur du départ du Premier Ministre, qui l’empêchait dit-on à l’époque de voler les deniers publics dans les caisses de l’Etat.
Depuis, pour le dire en un mot comme en mille, les deux hommes s’en veulent à mort, et ce, jusqu’à nous jours.
Sidya Touré a donc profité samedi au siège de son parti de la mission du FMI-BM qui portait sur la mobilisation des ressources internes, la maîtrise des dépenses, la gestion de la trésorerie, le financement du trésor public par la BCRG et l’accumulation continue de la dette intérieure, entre autre, pour lancer des flèches, pardon des « fleurs » sur la gestion du président Alpha Condé en ces termes : « J’ai suivi le président à la télé lorsqu’il a dit qu’il y a des ministres voleurs, mais j’ai dit voilà. Je l’encourage à balayer devant sa propre porte. Quand Dansa Kourouma est allé au Palais il a dit qu’il y a la corruption, on lui a demandé d’en apporter la preuve. Mais je crois que le Alpha Condé lui-même a les preuves, parce qu’il a commencé à le dire. La réalité économique est difficile. Il faut redresser cette situation économique et sociale. Mais pour ça, tu as besoin de personnes qui ne sont pas corrompus. Il y a des docteurs de ceci ou de cela, mais, ce sont des « docteurs mougnati » qui veut dire en langue nationale Sosso (docteurs voleurs).
Pour l’ancien Premier Ministre du général Lansana Conté, « au lieu de chercher à trouver des solutions, on critique le pauvre Premier Ministre qui essaie de faire ce qu’il peut. On est en train de parler de l’avenir de notre pays. Alpha Condé lui-même a dit qu’il y a des gens comme ça, mais au lieu de les sanctionner, leur demander où sont passés les contrats qu’ils ont négociés, où est l’argent de la bauxite, on va raconter des histoires. Ceux qui sont responsables de la chute de l’économie de ce pays depuis Lansana Conté, on les connait. Ce sont ceux-là mêmes qui continuent encore de piller le pays et ils ne peuvent pas nous donner des leçons en terme de gouvernance économique », pense M.Touré.

C’est vrai que Sidya Touré n’a cité aucun nom. Mais à lire entre les lignes, ils sont nombreux les guinéens qui pensent déjà au Ministre à la Présidence Chargé des Investissements et du partenariat public-privé. Kassory Fofana puisqu’il s’agit de lui, est bien celui qui négocie les contrats de bauxite et des dossiers miniers en général avec des Chinois et sociétés minières.

Une pierre est donc jetée dans la cour de « Dr Ibrahima Kassory Fofana », qui appréciera sans doute dans les jours qui suivent la sortie de son ancien patron de Premier Ministre.

Almamy Kalla CONTE

156 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here