Elhadj Saikou Yaya Barry de la coordination Haali poular se défoule sur Alpha Condé : « Evidement, j’ai fini par comprendre parce que Alpha étant un Burkinabé née accidentellement en Guinée à Boké dont je connais les archives. Son père est un burkinabé, il a exercé ici comme cuisinier… »

Elhadj saikou yaya barry
Elhadj saikou yaya

CONAKRY-Le doyen de la Coordination Haali-Poular vient de briser le silence ! Elhadj Saikou Yaya Barry, affiche une grande déception sur la conduite de la Gouvernance actuelle de la Guinée par Alpha Condé. Cette personnalité influente et très respectée appelle le Chef de l’Etat à changer de cap en appliquant équitablement les textes de Loi.

Le doyen de la Coordination Haali-Poular qui s’est confié à un journaliste de nos confrères d’Africaguinee.com, a aussi fait des révélations sur l’arrestation d’Alpha Condé à Pinè. Par rapport à la mairie de Kindia, objet de toutes les spéculations et interprétations ces dernières semaines en Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry compagnon de l’indépendance, préconise l’application stricte de la Loi. Merci de lire en exclusivité cet extrait de l’entretien qu’il nous a accordé ce mardi 4 septembre 2018.

« J’ai été déçu par le comportement d’Alpha Condé qui, du temps de Lansana Conté venait ici, il s’asseyait en face de moi là. Il y avait une banquette, il s’asseyait là, on causait pendant une heure ou deux heures, ça dépendait des cas. Il développait des arguments démocratiques, qui m’allaient droit au cœur parce que j’aimais la Justice.

Il a été arrêté à Pinè. La veille de son arrestation, il est venu ici, on est resté près d’une heure ou plus, on s’est entretenu autour des problèmes politiques, de ce qui ne va pas et tout. Mais il ne m’a pas annoncé qu’il voulait aller en Côte d’Ivoire (…) j’ai été surpris d’apprendre qu’il a été arrêté à Pinè. Il est resté le temps qu’il est resté (en prison), il y a eu des interventions pour le libérer parce qu’on le croyait honnête, capable de faire de la Guinée un pays uni. Rien n’en a été. Le racisme a commencé aussitôt (lorsqu’il est arrivé au pouvoir). Les nominations, c’est du n’importe quoi. Des histoires comme ça m’ont meurtri, m’ont fatigué.

Et quand les organes de police ont commencé à rentrer dans les concessions, un jour j’ai pris un jeune journaliste, je lui ai demandé de m’accompagner sans prévenir les membres de la coordination, c’était à la radio. Je leur ai dit que la Constitution n’autorise pas qu’on viole les concessions. J’ai prévenu que désormais n’importe quel agent qui viendrait pour brutaliser les gens dans leurs concessions, sans ordre de mission, ils n’ont qu’à répondre du tic au tac. Il y a eu des répercussions. Ils ont cessé à un moment donné. Il n’y a pas très longtemps qu’ils ont repris cette pratique qui consiste à aller dans les concessions, vandaliser tout, violenter les femmes, les filles en présence de leurs parents ou époux. C’est des choses honteuses.

Je suis fatigué et âgé. Ça me pousse à la mort, parce que vraiment déçu de tout ce qui se passe. Je n’ai pas compris (…) Evidement, j’ai fini par comprendre parce que Alpha étant un Burkinabé née accidentellement en Guinée à Boké dont je connais les archives. Son père est un burkinabé, il a exercé ici comme cuisinier, ensuite après la retraite, on l’a employé comme planton au ministère des affaires étrangères avec  Béavogui. Ce gars meurt en Guinée après avoir assumé ces responsabilités, Alpha se permet, d’après ce qu’on m’a dit, de prélever un peu de terre, envoyer ça au Burkina, en faire un musée pour son père, insultant comme ça la Guinée et les guinéens. C’est un anti-guinéen.

Economiquement le pays est à genou. Tout est foutu, tout est terminé ! (…) Quand l’injustice est aussi flagrante, on ne sait qu’est-ce qu’il faut faire.

De la Mairie de Kindia…

J’ai entendu parler d’un certain Bah qui serait à Kindia, à la Mairie. Un gars que Dieu doit protéger parce que juste et honnête. Ils l’ont voulu maire, il s’est comporté en cadre responsable. C’est ce que moi j’ai toujours souhaité. C’est-à-dire agir honnêtement avec tout le monde et socialement être correct. Il parait qu’on a massivement voté pour lui, mais ils veulent échanger ça contre des accords qui n’ont jamais été réalisés. Ça serait dommage, ça serait malheureux, ça serait honteux. C’est  indigne de la Guinée et de nous compagnons de l’indépendance qui nous sommes battus. J’ai failli mourir pour la cause du RDA.

Alors quand on viole comme ça les textes, au lieu d’élections, maintenant c’est des nominations. Si vous me demandez des problèmes de ce genre, je suis profondément déçu. Et si j’ai Alpha en face moi, je serais plus libre et je crois que je me sentirais bien mieux en santé pour lui répéter ce que nous nous sommes dit ici autour du comportement social qu’un homme doit avoir face à des responsabilités de ce genre (…).  J’entends des balivernes très souvent à la radio, mais c’est vraiment dommage.

Mon souhait serait qu’il y ait une application correcte des textes par Alpha. Mais il ne peut pas (…) c’est dommage ! Je vais mourir en laissant mon pays dans la merdre, dans cette injustice. Si Dieu me permettait vraiment de vivre le changement souhaité, que j’ai à cœur et que les Hommes honnêtes ont à cœur, j’en serais heureux (…)  Cette situation m’a encore vieilli davantage sinon je n’étais pas aussi vieux, je pouvais tenir encore un peu si on était dans la justice… »

A suivre…

Diallo Boubacar 1 pour Africaguinee 

Comments

comments

2 Commentaires

  1. Je me demande ,comment des gens aussi respectueux , arrivent à raconter des bobards.Si les leaders de l’opposition se basent sur ces ignominies ;pour pouvoir arriver aux affaires , ils se trompent lourdement; ils ne peuvent pas prendre des guinéens pour des imbéciles,ils ne sont pas dupes;car pour remporter des élections, il faut être crédible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here