Elhadj Bano Bah, Khalife du Foutah, sur les discours haineux et divisionnistes en Guinée : « Je veux que tout le pays entende cela et en faire bon usage… »

Elhadj-Bano-BAH Khalife général du Foutah

PITA-Le Khalife général du Foutah-Djalon, Elhadj Mamadou Bano Bah est très préoccupé par rapport à la montée des discours haineux et divisionnistes en Guinée. Cette autorité morale, très influente et respectée en Moyenne Guinée invite les guinéens à l’unité et  l’harmonie qui sont, selon lui, des facteurs importants du maintient de la paix. Elhadj Mamadou Bano Bah qui s’est confié à un journaliste d’Africaguinee.com prévient que personne n’est étranger en Guinée.

Explications !

« Dieu a fait que la Guinée compte 33 préfectures. Dans chaque préfecture vivent des citoyens guinéens qui savent tous que c’est l’entente et l’harmonie qui donnent naissance à la paix que nous vivons. Qu’est ce qui amène l’entente ? C’est de faire à ton prochain tout ce que tu veux qu’on fasse pour toi-même. Qu’est ce qui amène l’harmonie ? C’est d’éviter de faire ou de dire à ton prochain tout ce que te feras mal quand on l’oriente vers toi.

C’est pourquoi on dit : faites pour les autres ce que vous voulez qu’on fasse pour vous. Leprophète Mahomet a dit : ‘’ne paye pas le mal que ton prochain a commis à ton endroit. A plus forte raison faire du mal à quelqu’un qui ne t’a rien fait’’.

Adoptons des bons comportements. En tout cas nous ne soutiendrons personne qui va dans le sens de créer la zizanie entre les citoyens guinéens encore moins la guerre. Parce que la guerre n’engendre aucun bien. Personne ne sort victorieux après un conflit.

A pita ici, je ne pense pas qu’on ait entendu que quelqu’un est venu au secours autour d’un problème. Tout est calme. Nous avons dit à tout le monde de ne point céder à la provocation. Même si on veut les agresser, de fuir l’agresseur.

Il n’y a pas d’étrangers sur tout le territoire guinéen. Il y a de fils dont les parents sont nés dans une localité mais qui deviennent étrangers dans cette même localité, il y a aussi des personnes qui sont allés dans des villes pour des raisons de service ou autre qui deviennent de vrais fils des lieux. Je vais situer l’opinion sur ce passage. Par exemple toi tu viens dans une ville donnée pour le service, tu prônes la paix, l’entente, l’unité, tu deviens automatiquement fils de la ville parce que tu as l’amour de ta ville d’adoption du coup tu es de cette ville. Au contraire si tu es né dans une localité mais tu ne fais que prôner la division, la haine, cela veut dire tu es natif de cette ville mais pas fils de la ville parce que tu n’as pas l’amour de ta ville natale.

Quiconque fait de son combat,  la paix et l’unité c’est ce que nous cherchons. Je vais vous dire une chose. Personne ne peut faire du bien ou du mal à son prochain, chacun fait pour soi. Si tu fais du bien tu as fait pour toi-même, si tu fais du mal aussi avec l’intention que c’est contre quelqu’un, dis-toi que le mal te reviendra.

Si tu es inquiet pour toi-même, tu ne seras pas préoccupé par les problèmes de quelqu’un d’autre. C’est quand  tu oublies ta personne que tu te préoccupe de quelqu’un d’autre. Sinon chacun a des préoccupations personnelles. Parce que ton âme ne t’appartient pas, ta vie aussi c’est un prêt de Dieu, ta chance ne vient pas de toi, ton honneur et ta dignité aussi est un don. Tout vient de la volonté de Dieu grâce au prophèteMohamed Paix et salut sur lui.

Lire aussi-El hadj Karamao Diawara : « Nous condamnons les propos de l’imam de Kindia… »

Maintenant ton honneur que Dieu t’a gratifié, à commencer au sein de ta propre famille, il faut avoir peur de Dieu et implorer sa grâce pour qu’il t’éloigne de Satan qui pourrait te guider vers des actes à cause desquels Dieu lui-même te punira à l’au-delà.

Chacun connait ce qu’il faut sur terre, nous prions tout le monde de faire l’entente avec son voisinage, s’aimer, se côtoyer dans le bons. Aimer pour ton prochain ce que tu aimes pour toi-même ; épargne ton voisin comme si c’était toi-même.

Le prophète Mohamed a dit quelques choses de très important qu’il faut retenir :’’ Dieu n’a pas besoin de deux personnes : celle qui fait du mal à son voisin et celle  qui divise par quelque nature que ça soit’’.

Comprenons encore que la vie est éphémère, chacun rejoindra son créateur où il trouvera son bagage qui constitue ses actes  sur terre, le bien ou le mal. Là où vous nous avez trouvé on ne prône que la paix rien d’autres et tout est calme. Parce que c’est la paix qui est le noyau du développement, tout vient à cause de la paix. Tout le monde fui les endroits qui constituent des foyers de tensions.

S’il y a la paix, toute charge qu’on vous confie aboutira sans faille, c’est valable pour tout le monde, mais si la paix n’est pas là, attendez-vous à la mésentente, à la division. Si ces deux concepts se réunissent, c’est un conflit qui éclate. Du coup c‘est l’enfer pour ceux qui vivent à cet endroit. Chez nous ici, c’est la paix que nous enseignons à la population.

Ce que je vous dis là n’est pas adressé seulement à Pita. Je veux que tout le pays entende cela et en faire bon usage. Que les uns refusent de rendre service aux autres s’ils veulent, mais faisons en sorte de cultiver la paix autour de lui, c’est seulement ce service qui est demandé à chacun de  nous, le reste suivra. Il suffit de faire la paix entre nous, les bonnes choses suivent automatiquement, entente, harmonie, unité ensuite le développement parce que le terrain est dégagé et si le contraire on ne souhaite pas, c’est la naissance des problèmes.

Je ne dirais rien pour faire plaisir à quelqu’un. Mais si quelqu’un a peur d’offusquer, il n’aura pas le courage de dire aux gens leurs défauts. Partout il y a paix que qu’elle soit maintenue, partout il y a des problèmes qu’Allah guide les gens de cet univers vers la paix.  Je rappelle encore que personne n’est étranger dans le pays.

C’est le moment et le lieu de saluer les jeunes et les femmes qui sont de véritables facteurs de paix dans un pays. Les nôtres prônent vraiment la paix. Ils ont compris que tout peut retourner contre eux qu’ils agressent ou qu’ils soient agressés ».

Source : Africaguinee.com

 

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here