La cour suprême a jugé recevable le recours en annulation déposé par le parti de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), au sujet de l’élection de l’exécutif communal de Matoto. La Cour suprême fixe le délai du 31 janvier 2019, pour rendre son verdict dans ce différend électoral. En attendant le verdict de l’instance judiciaire, le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation doit surseoir à toute élection du maire de la commune de Matoto.

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here