Malgré l’application de la consigne “Tolérance zéro vers l’excellence”, les examens scolaires en Guinée souffrent de rigueur ces dernières années.

Les épreuves de mathématiques de la dernière n’ont pas “échappé” à la fuite des sujet à laquelle les examens de fin d’année souffrent dans ce pays.

Une structure composée d’enseignants et de journalistes, en observation lors du déroulement du BEPC, fait une révélation sur les épreuves de mathématiques qui auraient fuité. Une révélation en porte-à-faux avec la sortie de Mory Sangaré, ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation. Notre interlocuteur, qui a préféré garder l’anonymat, reconnaît que le BEPC, en général, s’est passé dans les bonnes conditions dans les endroits à Conakry, où leurs éléments se sont rendus. « Mais ce qui est à déplorer, hier précisément (dernière journée), il suffit d’être dans les quartiers pour savoir ce qui s’est passé. Les enfants étaient là avec des bouts de papiers, d’autres même disaient en cours de route que le sujet leur est parvenu à 1h, 2h du matin. Les traités typiques. J’ai les preuves ici, j’ai une épreuve de mathématique photocopiée. Il y’a d’autres candidats même qui m’ont dit dans le quartier qu’ils en ont. Donc je pense que ça c’est à déplorer pour l’avenir de notre pays….

L’éducation est le soubassement de tout développement. Si elle est mal faite, je pense qu’on aura des cadres médiocres », nous a-t-il confié.

Plus loin, il fustige le comportement de certains surveillants qui se seraient rendus complices des candidats :

« Dans la commune de Matoto, c’était des écoles publiques. Les élèves étaient très très contents. Ils ont même “soulevé” leur surveillant disant que ce dernier les a aidés. Je dis qu’ils sont venus avec des traités typiques. Rien à changer. Les données étaient exactes. Sur le Sain Coran, on a une structure ( Staff) qui s’en occupe. On ne ment pas. Même si ça touche nos frères et nos sœurs mais on veut que ce pays aille de l’avant à l’instar des autres ».

Kalenews

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here