Dr Sékou Koureissi Condé, se prononce sur l’accord politique entre le RPG et l’UFDG

Dr Sékou Koureissi Condé
Dr Sékou Koureissi Condé

Dans la soirée du 8 août dernier, un accord politique autour du contentieux électoral a été obtenu entre le RPG Arc-En-Ciel et l’UFDG élargie à une partie de l’opposition. Le tout sous l’égide du ministre de l’administration du territoire le général Bourema Condé président du comité de suivi. Cet accord a amené l’opposition à annuler sa manifestation qu’elle projetait le lendemain c’est-à-dire le 9 août. Surprise au sein de l’opinion d’autant que les choses se sont vite déroulées et dans un cadre ‘’inapproprié’’ malgré la dimension du problème

Invité de Sabari FM le mercredi 15 août, Dr Sékou Koureyssi Condé a regretté le déroulement de ce que certains qualifient d’arrangements politiques entre les deux formations politiques. ‘’Je suis un acteur de paix, j’applaudis toute solution pacifique, j’encourage le dialogue apaisé et constructif, j’encourage tout ce qui peut permettre aux acteurs concernés de taire leurs divergences ou dépasser leurs divergences voir l’UFDG et le RPG s’entendre sur quelque chose dans ce pays compte’’ a-t-il salué avant de déplorer le cadre. ‘’Je déplore seulement une sorte de prise en otage de l’ensemble des mécanismes de régulation de la société par les partis politiques progressivement nous sommes en train de rentrer dans un régime de partis, il faut que les institutions soient les vrais et les meilleurs arbitres. Lorsqu’on fait une réunion qu’on appelle dialogue’’ a-t-il soutenu

Plus loin l’ancien ministre de la sécurité a dénoncé une sorte faiblesse de l’Etat dans la gestion des crises politiques. ‘’Cette fois-ci on a senti une sorte de largesse, une sorte d’acceptation de la part de la mouvance vers l’opposition inversement’’ Pourquoi, s’offusque-t-il, arranger tout ça au quartier général d’un parti politique. Où sont nos lois ? Où sont les sièges de nos institutions ? L’UFDG est un grand parti politique que moi je respecte mais le siège d’un parti politique n’est pas un lieu d’engagement de la nation. ‘’Le dialogue politique n’a aucun sens s’il n’est pas soutenu par le dialogue social qui est économique, environnemental, sanitaire, éducatif etc…alors que le dialogue politique est un terrain préparé par les hommes politiques qui viennent de se prononcer sur ce qui va et sur ce qui ne va pas, ils se partagent les niveaux d’intervention, ils se donnent raison mutuellement, ceci à force de loi donc il faut faire extrêmement attention à ça’’ a expliqué Dr Sékou Koureyssi Condé président de la CANEG convention des acteurs non étatiques de Guinée

Il faut rappeler que les deux partis se sont mis d’accord pour une concession mutuelle de certaines communes rurales et urbaines dans la mise en place prochaine des exécutifs communaux dont Kindia qui revient à l’UFDG et Dubreka au RPG Arc-En-Ciel

Libreopinionguinee avec accentguinee

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here