Dr Ibrahima Sory sur la rencontre Dalein Alpha: « C’est une rencontre folklorique, et le chef de file n’a pas… »

. Dr Ibrahima Sory Diallo du parti ADC-BOC (Alternance Démocratique pour le changement-Bloc de l’Opposition Constructive
. Dr Ibrahima Sory Diallo du parti ADC-BOC (Alternance Démocratique pour le changement-Bloc de l’Opposition Constructive

La rencontre du chef de file de l’opposition Cellou Dalein et le président Alpha Condé à Sékhoutouréyah fait encore des frustrés. Dr Ibrahima Sory Diallo du parti ADC-BOC (Alternance Démocratique pour le changement-Bloc de l’Opposition Constructive) fustige cette rencontre qu’il qualifie de folklorique.

« Après la déclaration du chef de file, il a été décidé dans l’opposition Républicaine, de faire les états généraux parce que nous avons une charte pour qu’on puisse règlementer les instances » a entamé Dr Ibrahima Sory en fustigeant la décision de suspendre les manifestations : « le chef de file ne peut pas être le maitre absolu de l’opposition, il est un membre de l’opposition. Et d’ailleurs nous allons finir avec ce soit disant nom ‘’opposition Républicaine’’, une commission est déjà en place dont moi-même je suis membre, tous les leaders sont représentés, nous allons revoir les textes et réorienter l’opposition, mettre un président, un vice-président, les commissions, comme ça, aucune décision ne doit être prise sans concertation » avance-t-il. Pour lui, le chef de file ne devait pas suspendre les manifestations pendant qu’il ne s’était pas retrouvé avec ses pairs de l’opposition. « Ça, je suis étonné de l’apprendre, je ne suis pas à Conakry, la Commission va siéger bientôt. Nous n’avons pas mal noté des irrégularités sur cette rencontre. C’est une rencontre folklorique, et le chef de file n’a pas obtenu un résultat qui aurait pu lui permettre de suspendre les manifestations. Il y a des morts, on a tué des enfants, tout ça est soldé par une suspension des manifestations sans résultats palpables. On ne peut pas suspendre des manifestations parce qu’on nous a promis, nous allons vous restituer les voix volées. Donc, Alpha Condé ne peut pas nous amadouer à travers le chef de file pendant que les jeunes sont tués, je ne suis pas d’accord » se lâche-t-il.

c24news

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here