Dow-Saré-Labé : des cailloux d’origine mystérieuse tombent sur une maison et créent la psychose

Depuis le 17 mai dernier, premier jour du ramadan, des cailloux dont l’origine reste jusqu’à ce jour inconnue sont tombés sur le toit à Dow-Saré, dans Labé. Malgré les multiples prières et sacrifices effectués, cette pluie de cailloux continue et crée la psychose dans cette famille. Au micro de nos confrères de mediaguinee , l’un des membres de cette famille témoigne :

« depuis le 1er jour du mois de ramadan (17 mai, ndlr) ces cailloux dont l’origine n’est toujours pas connue tombent sur le toit de notre maison et deux autres maisons voisines à la notre sont aujourd’hui dans la même situation que nous. Les femmes n’arrivent pas à cuisiner et personne n’a le courage même de sortir de la maison. Au début, les différentes familles s’accusaient mutuellement, chacune croyait que c’est l’autre qui est à l’ origine. Mais, après vérification, nous avons trouvé que ces cailloux ne provenaient ni des enfants ni d’une autre personne. Ce qui est vrai, c’est qu’on ne sait pas d’où proviennent ces cailloux. Actuellement, presque toutes nos toitures sont trouées et ça suinte. A chaque fois que ça commence, plus de 30 cailloux peuvent tomber sans interruption sur chaque maison et à des heures bien précises. Quand ça commence à 10 heures, ça ne s’arrête qu’à 12 heures, avant de reprendre vers 14 heures jusqu’au soir vers 17heures au moment où les femmes s’apprêtent à cuisiner. Cette situation pousse même les femmes à sortir pour aller cuisiner dans d’autres endroits. Hier, l’orsque ça a commencé, nous avons vérifié tout le voisinage mais personne n’était à l’origine de ces jets de pierres. Nous avons vraiment la peur au ventre aujourd’hui’’, affirme Thierno Mamadou.

Poursuivant, notre interlocuteur affirme qu’en plus des toitures qui ont été percées par ces jets de pierres, d’autres dégâts non des moindres ont été enregistrés. Dans la foulée, il lance un appel à l’endroit de toute personne qui a une connaissance sur ce domaine de leur venir en aide. ‘’Des dégâts matériels ont été enregistrés déjà. Il y a le pare-brise de notre voiture qui a été brisé, des personnes ont été blessés grièvement, même ma femme a été blessée au niveau de ses pieds. Mon père n’a plus le courage de sortir de la maison. Nous lançons un appel à l’endroit de toute personne qui a des connaissances dans ce sens de nous venir en aide. Sinon on risque d’abandonner notre maison. D’ailleurs, si on est là jusqu’à présent, c’est puisqu’on n’a pas où aller… »

Mediaguinee

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here