Discours du nouvel an 2019 de Marie Madeleine Dioubaté

Marie Madeleine Dioubate du PEG

Mes Chers Compatriotes,

Chers amis de la Guinée , 

Chers partenaires au plan bilatéral et multilatéral,

Au terme de cette année 2018, c’est avec beaucoup d’émotion que je m’adresse à vous pour célébrer le passage à la nouvelle année.

C’est aussi une occasion pour moi de faire le bilan  de l’année qui vient de s’écouler et de partager les espoirs et les craintes pour l’année qui s’annonce.

Chers sœurs, et frères, l’année  2018  a été une année particulièrement éprouvante pour vous :

Sur le plan politique, 

L’année 2018  a été marquée par les premières  élections communales depuis 13 ans, et celles-ci ont été  émaillées de fraudes et de violences meurtrières. 10 mois après ces élections communales les conseils communaux et les maires n’ont toujours pas été installés dans certaines villes comme Kindia et Matoto en raison des désaccords entre les 2 camps et de la non prise en compte du résultat des urnes.

Mes chers Compatriotessur le  plan social, des mouvements sociaux et des grèves ont perturbé le fonctionnement de notre administration et de notre système éducatif 

En effet, l’année 2018 a été marquée par de nombreux conflits sociaux liés principalement à la hausse du prix du carburant, la cherté de la vie, la grève des enseignants, la cession d’une partie du port de Conakry, l’insécurité galopante, les promesses non tenues de l’exécutif  et  l’exode massif de nos jeunes.

 

Le Gouvernement et les syndicats, n’ont toujours pas réussi  à trouver un accord de sortie de crise. La jeunesse de notre pays est sacrifiée, une majorité d’enfants ne sont plus scolarisés.

La voie du dialogue et l’intérêt supérieur de la Nation n’ont pas été privilégiés, et ces nombreux conflits sociaux mettent en péril la Paix et la stabilité dont nous avons tant besoin pour construire notre nation. 

 

Mes chers Compatriotes, sur le plan économique, l’instabilité politique et sociale  chronique , les nombreuses violences ont paralysé l’activité économique entrainant des conséquences néfastes sur le développement économique de notre pays.

Par ailleurs, le gouvernement n’a toujours pas mis en place un plan d’action pour diversifier notre économie et développer le secteur privé . Et c’est bien le drame que nous vivons.

 

Tant que l’Etat continuera à vendre le minerai de Bauxite, l’or, le diamant, les produits agricoles bruts nous resterons pauvres et nous continuerons à subir la loi des intermédiaires, nous continuerons à voir nos enfants affronter les flots  à la recherche d’un avenir meilleur dans les pays du nord.

 

Nous devons transformer nos minerais et produits agricoles mais pour y arriver nous avons besoin des infrastructures de bases comme l’électricité, l’eau, les routes, les moyens de communication, mais ausside la stabilité et la sécurité des biens et des personnes.

 

Pour financer ces infrastructures de bases il nous  faut une gestion rigoureuse de nos deniers publics et des ressources minières. Nous avons besoin également de transparence, notamment sur les contrats de vente de minerai.

 

Pour y parvenir et favoriser le développement des affaires dans notre pays, le gouvernement doit mener une lutte acharnée contre la corruption et appliquer la rigueur de la loi à toutes les personnes. Dans un souci de transparence et d’équité l’Etat devrait publier les premiers audits qui ont été faits il y a 8 ans et dont nous attendons toujours la publication.

 

Mes chers Compatriotes, j’ai la certitude que nous avons les personnes ressources ( femmes, jeunes et  hommes) capables et désireux de participer à l’essor de notre pays avec la transformation de nos matières premières à condition que l’on fasse appel à toutes leurs compétences, sans discriminations.

Chers Jeunes,

 

Vous êtes notre plus grand atout. Nous devons nous appuyer sur vouspour construire une nation moderne où il fait bon vivre; sur votre énergie, votre ambition et votre capacité à maîtriser les nouvelles technologies et d’innovation. Vous êtes l’avenir de la Guinée .

C’est pourquoi nous devons intensifier nos efforts pour vous fournir un enseignement de qualité qui vous permettra d’entrer dans le monde du travail et de participer de manière active à l’édification d’une nation prospère et de vous épanouir.

La diaspora a elle aussi un rôle important à jouer si elle met son expertise à la disposition de la nation. Il est impératif de relever le défi de l’éducation et de permettre à tous les enfants d’être scolarisés et demettre en place des formations qualifiantes pour tous adaptées aux besoins de notre pays y compris pour les femmes et les jeunes non scolarisés.

Aux braves femmes guinéennes 

Vous incarner l’espoir et vous pouvez inventer une autre voie de développement parce que vous êtes de sensibilité différente et naturellement plus proche des valeurs fondamentales. Vous êtescourageuses et fortesplus solidaires et vous êtes les garantes d’un avenir meilleur pour tous les enfants de notre pays.

 

Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir pour que l’égalité des hommes et des femmes deviennent une réalité dans notre pays. Nous devons nous atteler à éliminer les discriminations dont vous êtes victimes en droit et en pratique tant en milieu rural qu’en milieu urbain.Il est tant que les femmes aient les mêmes droits à l’héritage et à la terreainsi que les mêmes emplois, les mêmes évolutions de carrière que les hommes.

 

Cela nécessite la mise en œuvre  d’un programme ambitieux de promotion du genreCe programme devrait faire partie intégrante despolitiques sociales avec pour objectif des changements sociaux, des changements de mentalités en faveur de l’épanouissement et l’autonomisation des femmesdes droits humains .

 

Enfin, il est nécessaire de favoriser l’émergence d’ activités économiques en faveur des femmes et des groupements dans les filières agricoles, agroalimentaires, artisanales, l’entreprenariat et les métiers émergents et favoriser l’émergence de leadership politique et entrepreneuriale chez les femmes.

 

A nos chers amis, A nos Chers partenaires au plan bilatéral et multilatéral 

 

Il est impérieux de repenser la coopération et l’aide au développement de notre pays et de l’Afrique

Il y va de la survie de l’Europe et de la vie de notre continent.

Nous disposons des matières premières, vous avez les technologies dont nous avons besoinEnsemble nous pouvons construire un monde meilleur.

 

Notre pays dispose d’immenses  réserves de minerais en tous genres essentiels pour les différentes industries et pour les nouvelles technologies, en Europe et dans le reste du monde.

 

Chers amis de la Guinée, Chers partenaires au plan bilatéral et multilatéral 

Avec votre aide nous pourrions redonner confiance à tous nos jeunes avides de connaissances, désireux d’avoir un métier et un travail quileur permettent de vivre décemment dans leur pays avec leur famille.

Trop de jeunes sont désespérés, et sont partis clandestinement vers l’Europe au péril de leur vie.  Cela ne peut plus durer !

Un trop grand nombre sont morts. Cet exode dépeuple notre pays, notre continent et nous prive de compétences.

 

Nous avons besoins de techniciens hautement qualifiés et de cadres techniques et scientifiques afin que nous puissions transformer nos matières premières agricoles et minérales sur place. Pour assurer notre développement nous avons besoin de valeur ajoutée, ce que la vente des matières premières brutes ne nous permet pas.

 

Chers amis de la GuinéeChers partenaires au plan bilatéral et multilatéral 

Nous ne vous demandons pas l’aumône, nous voulons être rémunéréssur la valeur de nos produits transformés , afin de pouvoir discuter d’égal à égal le prix de l’aluminium et non le prix du minerai debauxite, le prix de l’acier et non le prix du minerai de fer.

 

Enfin, chers amis de la GuinéeChers partenaires au plan bilatéral et multilatéral 

Notre pays a besoin d’un nouveau souffle. Nous avons quitté la dépendance coloniale il y a 60 ans et force est de constater que nous avons régressé pour tout ce qui concerne l’épanouissement humain comme la santé, l’éducation, l’accès à la nourriture parce que nous n’étions pas préparés à l’indépendance et parce que nous sommes aujourd’hui dirigés par un groupe de personnes qui privilégient leurs intérêts plutôt que ceux de la nation.

 

Mes chers Compatriotes, Pour 2019, j’ai malheureusement bien peur que l’instabilité politique et sociale  n’affectent d’avantage le croissance économique et favorisent la fuite des investisseurs locaux et  étrangers, qui préférerons  se diriger vers des États plus stables d’autant plus que se pose la question du 3 ème mandat.

 

Ainsi, lors de la prise de ses fonctions, le président de la république, Mr Alpha Condé à prêté serment devant la cour constitutionnelle et s’est engagé à respecter et à faire respecter scrupuleusement les dispositions de la constitution, des lois et des décisions de justice, à défendre les institutions constitutionnelles, l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale, et en cas de parjure il a juré de subir les rigueurs de la loi.

 

“Selon l’article 27  de la constitution Guinéenne , le Président de la république est élu au suffrage universel direct.  La durée de son mandat est de 5 ans, renouvelable une fois. En aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux mandats présidentiels , consécutif ou non.”

 

Ainsi, toute initiative de révision constitutionnelle pour un 3 èmemandat est constitutive d’une violation flagrante des articles 27 et 154 de notre constitution, donc, du non respect du serment présidentiel qui rend le Président de la république passible de haute trahison.

 

Je lance un appel solennel au rassemblement des mouvements et associations de la société civile, de la presse, de la classe politique toute entière , des syndicats tous corps confondus   pour mettre fin à toutes les querelles  de personnes, à toutes les querelles ethniques, et cela dans l’intérêt du pays  pour se concentrer sur les problèmes de développement et construire ensemble la Guinée.

L’union fait la force; la désunion engendre le chaos et profite à tous nosennemis!

 

Nous devons tous veiller au respect des  lois et à leur application pour tous les citoyens , dans tous les domaines  pour que revienne la Paix et la Concorde dans notre pays.

 

Je lance donc un appel patriotique au président de la république  afin qu’il sorte de sa réserve et annonce clairement qu’il ne sera pas  candidat pour un 3ème mandat pour éviter que notre pays ne sombre dans le chaos et la violence.

 

Devant l’insatisfaction populaire croissante qui  pourrait s’accentuer au vue de la situation dégradante de notre pays, je lance un appel pressant et fraternel aux forces de sécurité et de défenses, pour défendre les intérêts supérieurs de la nation, assurer le maintien de l’ordre et la sécurité des biens et des personnes. 

 

Mes chers Compatriotes,

Chers Amis de la Guinée ,

Chers partenaires au plan bilatéral et multilatéral 

 

La Guinée  est loin du  destin qui lui était prédestiné: celui d’être le grenier agricole de la sous région, et un acteur majeur de l’industrie minière dans le monde, une terre de progrès, une terre de générosité et de solidarité.

 

C’est pourquoi nous devons nous atteler  au cours de l’année 2019, à préserver et à renforcer chaque jour davantage la paix,  la cohésion nationale et la stabilité, afin d’accélérer la marche vers l’émergence de notre beau pays.

 

Je souhaite à chacune et à chacun de vous, mes meilleurs voeux de Santé et de Bonheur. 

 

Bonne et heureuse année à toutes et à tous.

Que Dieu bénisse notre chère patrie.

 

Vive la République !

Vive la Guinée  !

 

Discours du nouvel an 2019

de Marie Madeleine Dioubaté

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here