Dernière minute : 7 communicants du RPG et de l’UFDG déférés à Kaloum

Cellou Dalein diallo ufdg et Damaro Camara Rpg Bambeto

Selon nos confrères de guineematin.com, les communicants des deux plus grands partis politiques du pays (le RPG arc-en-ciel et l’UFDG) sont la cible de la justice guinéenne à cause des messages violents et surtout teintés d’ethnocentrisme et de régionalisme. Sept (7) parmi eux ont été déférés au tribunal de première instance de Kaloum, dans l’après-midi de ce mercredi, 11 avril 2018.

Si Ibrahima Sory Camara de Dabondy, un des communicants de l’UFDG, a été condamné le lundi dernier à 18 mois de prison ferme, c’était à cause d’une vidéo publiée sur Facebook et qui parlait de l’incendie du marché Madina. Mais, la plainte contre ses amis de l’UFDG et adversaires du RPG arc-en-ciel est consécutive aux injures ethnocentriques à travers des publications sur les réseaux sociaux.

Le samedi dernier, par la voix de M’Bany Sangaré, l’assemblée générale hebdomadaire du RPG arc-en-ciel s’est désolidarisée des communicants qui s’attaquent aux ethnies des autres. On apprend que le président de la République a été le premier à critiquer ses militants qui insultent les ethnies des autres. Ce qui laisse penser que la justice aura ainsi la liberté requise pour apprécier ce dossier.

Libreopinionguinee avec Guineematin 

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here