Dernière minute : 7 communicants du RPG et de l’UFDG déférés à Kaloum

Cellou Dalein diallo ufdg et Damaro Camara Rpg Bambeto

Selon nos confrères de guineematin.com, les communicants des deux plus grands partis politiques du pays (le RPG arc-en-ciel et l’UFDG) sont la cible de la justice guinéenne à cause des messages violents et surtout teintés d’ethnocentrisme et de régionalisme. Sept (7) parmi eux ont été déférés au tribunal de première instance de Kaloum, dans l’après-midi de ce mercredi, 11 avril 2018.

Si Ibrahima Sory Camara de Dabondy, un des communicants de l’UFDG, a été condamné le lundi dernier à 18 mois de prison ferme, c’était à cause d’une vidéo publiée sur Facebook et qui parlait de l’incendie du marché Madina. Mais, la plainte contre ses amis de l’UFDG et adversaires du RPG arc-en-ciel est consécutive aux injures ethnocentriques à travers des publications sur les réseaux sociaux.

Le samedi dernier, par la voix de M’Bany Sangaré, l’assemblée générale hebdomadaire du RPG arc-en-ciel s’est désolidarisée des communicants qui s’attaquent aux ethnies des autres. On apprend que le président de la République a été le premier à critiquer ses militants qui insultent les ethnies des autres. Ce qui laisse penser que la justice aura ainsi la liberté requise pour apprécier ce dossier.

Libreopinionguinee avec Guineematin 

305 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here