Le vice-président de l’Union des forces républicaines (UFR) qualifie d’anormale l’opération de déguerpissement  des habitants de Kaporo-rails. L’honorable Ibrahima Bangoura invite les autorités à poursuivre les cadres de l’habitat qui ont bradé ce patrimoine de l’Etat.

Le vice-président de l’Union de forces républicaines (UFR) critique la démarche de l’Etat dans la démolition de concessions au quartier Kaporo-rails. ‘’L’Etat aurait dû procéder au recensement de tous ceux qui habitent là, leur proposer un site de recasement, leur indemniser avant de procéder au déguerpissement’’, suggère Ibrahima Bangoura.

‘’Ce déguerpissement n’est pas normal. Il donne une mauvaise image à  notre pays’’, ajoute-t-il.

Le vice-président de la troisième force politique du pays invite le gouvernement à poursuivre les cadres de l’administration qui ont bazardé la zone réservée de Kaporo-rails.

‘’Il faut poursuivre ceux qui ont vendu des terrains à Kaporo-rails. Ceux qui ont été déguerpis ne s’y sont pas installés comme ça. Ils avaient des documents les autorisant à s’installer sur les lieux. Ces documents leur ont été délivrés par des administrateurs de l’habitat’’, assure l’honorable Bangoura.

Pathé BAH,  pour VisionGuinee.Info

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here