Déguerpissement : après Kaporo-rails, Kipé 2, Coronthie et Tombo, Dar-Es-Salam dans le viseur de l’Etat

0
Ibrahima Kourouma guinee
L’Etat guinéen, par l’entremise de son ministère en charge de la Ville et de l’Aménagement du Territoire s’est lancé – depuis février dernier – dans une vaste opération de récupération des domaines lui appartenant. Les quartiers Kaporo-rails, Kipé 2, Tombo et Coronthie portent encore les séquelles de cette mesure.

Contrairement à ceux qui crient à une chasse aux sorcières, Ibrahima Kourouma dont le département pilote l’opération, réfute l’accusation et précise que « l’Etat ne déguerpit pour le simple plaisir de déguerpir ces lieux. »

« Il faut que chacun de nous comprenne que l’objectif de l’État est simple et très clair. C’est d’abord récupérer tout ce qui appartient à l’Etat. Et  l’Etat ne veut pas dégager les gens pour les dégager. Il les dégage pour faire quelque chose de concret, afin que ceux qui sont dégagés, se rendent à l’évidence, que l’objectif n’est pas de nuire à leur présence, mais que c’est pour que chaque Guinéen, puisse profiter de l’espace qu’ils occupent », a expliqué le ministre e la Ville et de l’Aménagement du Territoire sur le site du Petit-bateau, à Coronthie, hier mardi 26 mars 2019.

Ayant réussi à débarrasser les abords des rails et de la mer des encombrants physiques, la prochaine étape visera la décharge de Dar-Es-Salam, même sans donner de date exacte à cet effet.

« Il y a une situation qu’on a sous la main et qui dure depuis l’année passée : c’est la décharge de Dar-Es-Salam. Nous allons, sous peu de temps, nous occuper de Dar-Es-Salam, parce qu’il y a un investissement précis. La BID (banque islamique de développement) qui doit intervenir aux côtés de la Guinée, a fait une condition, le départ des habitants qui sont installés au niveau de la décharge pour que l’investissement soit fait », a indiqué Dr Kourouma.

Avec Guineenews

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici