Dédommagement des riverains de la décharge: « Ce n’est pas un droit mais une décision humanitaire » déclare le ministre Bourema Condé

Le déguerpissement des riverains de la décharge n’est plus qu’une question de jours voir d’heure. C’est du moins ce qui découle d’une rencontre entre les ministres de l’administration du territoire, celui de la ville et de l’amenagement, du gouverneur de la Ville de Conakry et les autorités locales de Dar-Salam 2 le quartier qui abrite ladite décharge. Au cours de cette rencontre, le Général Mathurin Bangoura a confirmé la disponibilité de 4 milliards 20 millions de franc debloqués par le chef de l’État afin d’accompagner les riverains à déguerpir

Ainsi, le gouverneur Mathurin a invité ses interlocuteurs à sensibiliser rapidement leurs concitoyens concernés à venir rétirer leur argent car, a-t-il martelé, ce déguerpissement va s’exécuter dans les 24 heures conformément à la volonté du gouvernement. Ils sont au total 201 familles récensées

Plus loin, le ministre de l’administration du territoire se montre très tranchant sur cette enveloppe offerte par Alpha Condé. « Ce n’est pas un droit juste une decision humanitaire » a laissé entendre le Général Bourema Condé tout en rappelant qu’au temps de la deuxième République les populations riveraines avaient été dédommagées mais n’ont jamais accepté de quitter. Pourtant, crois fermément le ministre Condé, aucun occupant de ces lieux ne peut brandir un document officiel d’autorisation de s’y installer.

Accentguinee

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here