Thierno Souleymane Diallo du groupe lynx lance
Thierno Souleymane Diallo du groupe lynx lance

Le verdict de l’affaire qui oppose le ministre conseiller à la présidence, Damantang Albert Camara à dame Doussou Condé a été rendu, ce jeudi par le tribunal de première instance de Dixinn. Doussou Condé qui a été reconnue coupable de délit de diffamation par voie de presse à l’endroit de Damantang, avait en mi- juillet 2017, dans une émission sur la radio lynx Fm accusé le ministre Damantang d’avoir des sociétés pétrolières dans la zone minière de Boké et d’être impliqué aussi dans les cas de corruption. Face à cette condamnation de la dame Doussou Condé, le PDG du groupe Lynx/Lance, Thierno Souleymane Diallo, qui était présent au tribunal de première instance de Dixnn aujourd’hui a manifesté son mécontentement, annonçant qu’il interjettera appel. « J’ai honte aujourd’hui pour la justice guinéenne. J’ai honte d’entendre un avocat parler comme ça. Ils ont traité le cas avec le code pénal. C’est absolument interdit à un juge de juger un délit de presse par le code pénal. Et le code pénal lui-même prévoit que c’est une autre loi qui le juge. C’est la loi sur la liberté de la presse. Ils se sont totalement trompés, ils se sont totalement gourés. C’est absolument honteux d’entendre un juge, un avocat parler de code pénal au moment où la loi de la liberté de la presse est en vigueur en Guinée. Et bien j’interjetterai appel et on va reprendre toute cette histoire par la loi sur la liberté de la presse”, a déclaré, Thierno Souleymane Diallo, PDG du groupe de presse Lynx Lance.

Libreopinionguinee avec Mediaguinee

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here