Le ministre de la sécurité et de la protection Civile déplore les tueries dans les protestations de rue. Le ministre Damntang assure que les auteurs de ces tueries, qui qu’ils  soient sont des criminels  et des ennemis de la république.

En ce qui concerne les morts, avant de savoir qui a tiré, ce qu’on regrette, ce sont les circonstances dans lesquelles les citoyens guinéens trouvent la mort. C’est des personnes qui n’ont rien à voir avec la politique, des jeunes à la fleur de l’âge qui, pour une raison ou une autre, trouvent la mort’’, regrette Damantang Camara dans la Tribune de l’actu.

Le ministre du département de la sécurité la protection civile assure que les responsables des tueries en marge des protestations de rue sont des ennemis de la République.

« Les coupables de ces morts, ceux qui tuent sont de lâches criminels. Qu’ils soient militaires, civils ou autres, ce sont des ennemis de la République et de l’Etat parce qu’ils cherchent à salir l’Etat’’, affirme M. Camara.

« Quand vous vous en prenez à une jeune fille qui sort pour chercher de l’eau, à un jeune qui va à école sans aucun motif, que vous le logiez une balle en pleine poitrine, une balle qui n’est pas perdue, c’est que vous êtes criminels de la pire espèce. Ces gens-là sont pires que les pires opposants  au président Alpha Condé’’, ajoute t-il avec insistance.

Avec Flashguinee.info

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here