Damaro Camara répond à Dalein : « Pourquoi le tuer ? Il est vivant, il ne représente rien. Soyons sérieux. Qu’il cesse de tympaniser les gens » 

«VOUS ME PARLEZ DU VÉHICULE DE CELLOU ET LES GENS EN FONT UN PROBLÈME… COMBIEN DE VÉHICULES ONT ÉTÉ CAILLASSÉS LORS DES MANIFESTATIONS ? LE VÉHICULE DE CELLOU EST LE PLUS IMPORTANT DE TOUS LES DÉGÂTS CAUSÉS DANS CE PAYS PAR LES MANIFESTATIONS ? SOYONS SÉRIEUX ! CELLOU NOUS A HABITUÉS À CES GENRES DE SCÉNARIOS… IL PRÉPARE L’ESPRIT DE L’OPINION NATIONALE ET INTERNATIONALE DE CE QUE LUI-MÊME IL PRÉPARE. C’EST UN MENSONGE FABRIQUÉ DE TOUTE PIÈCE… »

En intervenant ce matin dans l’émission les « Grandes Gueules » de la radio Espace, le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle, n’a pas été tendre avec le chef de file de l’opposition. Amadou Damao Camara a qualifié Cellou Dalein de confusionniste et auteur de tous les troubles que connait le pays.

Interrogé sur les violences nées des installations des élus locaux, Damaro soutient que le dialogue et les accords ont montré leurs limites. «Il faut respecter la loi. Les dialogues, les négociations et autres accords ont montré leurs limites. Toutes ces voies ont été utilisées pour avoir la paix. Aujourd’hui, on n’a ni paix ni stabilité. Les dialogues n’ont servi à rien si ce n’est pas le mensonge. Personne n’a respecté l’accord politique…», a-t-il déclaré.

Mais le RPG est responsable de ce non-respect  de l’accord ?  

« Il est très facile de nous accuser. Mais vous ne critiquez pas le comportement de l’UFDG à Dubréka et à Boké où ses commissaires ne se sont pas abstenus. Ils ont voté l’adversaire. La presse n’a jamais dénoncé ce comportement de trahison… Quoi qu’il en soit, tout le monde a été surpris. Aucun état-major des partis politiques n’était informé… On va tirer les leçons de cet échec. Mais je vous apprends que l’opposition était demandeuse… Nous n’étions pas les seuls demandeurs ! Nous avions refusé les négociations. On était pour le respect du code électoral qu’on a accouché dans la douleur»

Concernant la rumeur faisant état de « l’assassinat manqué contre Cellou Dalein » et son  véhicule dont le pare-brise a été transpercé par « une balle » lors des manifestations du mardi dernier, Amadou Damaro Camara affirme que Cellou Dalein et son groupe veulent entretenir la confusion.

Pour lui, c’est une mise en scène  bien préparée par le chef de file de l’opposition. «Je ne sais pas… Vous me parlez du véhicule de Cellou… Et les gens en parlent si comme… Combien de véhicules ont été brûlés dans ce pays lors des manifestations ? Le véhicule de Cellou est plus important que tous les dégâts causés par des troubles ? Soyons sérieux ! Cellou nous a habitués à des scènes pareilles. Il prépare l’opinion nationale et internationale à ce que lui-même compte faire. Regardez bien l’essuie-glace de son véhicule ! Mais c’est faux ! Ce n’est pas sérieux. D’ailleurs, l’opposition n’est pas au-dessus de la loi ! On a dit que la marche est interdite. Pourquoi il est sorti ? Et puis il y a des gens là-bas qui soutiennent avoir vu « celui qui a tiré sur le véhicule » Que Cellou et son groupe arrêtent d’intoxiquer les populations ! Ils ont tellement semé la confusion dans le pays ! Sans gain de cause, ils sont tournés vers autres astuces. Cellou est devenu champion dans les décombres macabres. Il s’approprie tous les morts à chaque manifestation. Même les morts qui n’ont rien à voir avec ses mouvements de rue, sont comptabilisés. Arrêtons les décomptes macabres ! Et ce qui est malhonnête, Cellou ne compati jamais à la douleur de ceux qui sont victimes des pillages, des dégâts. Quand les éléments des forces de sécurité meurent lors des manifestations de rue, cela ne dit rien à Cellou… Cela ne compte pas pour lui. »

Mais le chef de file de l’opposition dit qu’il est menacé?

«Mais combien d’appels de menaces je reçois moi ? Chaque semaine, je reçois des coups de file… Je suis menacé à tout moment. Mais je ne crie pas sur tous les toits à longueur de journée ! Et puis qui veut attenter à la vie de Cellou ? Pourquoi le tuer ? Il est vivant, il ne représente rien… Soyons sérieux ! Qu’il cesse de tympaniser les gens ! A peine il sort de son véhicule, il conclut que le Président de la République est le commanditaire… Il est pressé de conclure. Pourquoi 

Le Premier ministre veut relancer le dialogue. Que pense le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle ?

« Si c’est moi Damaro, j’aurais mis fin à ce fameux dialogue. Cela ne sert à rien de se réunir dans une salle pendant des heures et ressortir sans solution. On fait tout, tout accepté. Mais Cellou et son groupe ne veulent rien comprendre. L’objectif de Cellou, c’est d’affaiblir le pouvoir… Si on veut dialoguer, l’Assemblée Nationale est le lieu le mieux indiqué. C’est le cadre idéal pour les négociations. Mais  Cellou fuit l’Hémicycle pour aller chauffer à blanc ses militants dont certains ne savent même pas pourquoi ils sont dans la rue. On ne va pas au dialogue si on ne croit pas ! »

L’opposition promet continuer son combat jusqu’à obtenir la vraie « démocratie » et le « respect de la loi »

« A qui Cellou veut faire la leçon de démocratie ? Je vous apprends que ce monsieur a fait 15 ans dans le gouvernement de feu général Lansana Conté. C’est lui qui a organisé les dernières élections communales. Qu’est-ce qu’il a fait ? Quand Conté lui dit qu’il ne veut pas voir l’opposition prendre une commune, lui Cellou a donné trente communes sur les trente-et-trois que compte le pays. Il a malmené l’opposition en son temps! »

Libreopinionguinee avec Guineenews

1K Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here