La préfecture de Dabola, a été secouée ce lundi 18 février, par des émeutes anti délestage et contre le manque d’eau. Des jeunes en colère, ont pris d’assaut le siège de la SEG et de l’EDG dans le centre ville.

Ces jeunes, armés de cailloux, ont barricadé la route et exigé le départ du Directeur préfectoral de la SEG.

Les manifestants exigent le dragage du barrage hydroélectrique de Dabola ensablé, la fourniture de l’eau potable dans les robinets.

Mais les manifestants ont été dispersé à coup de gaz lacrymogène, par des gendarmes et des policiers, venus de la région administrative de Faranah.

La ville de Dabola a été complètement bouclé par les forces de l’ordre qui sillonnent les locaux de la SEG et de l’EDG cadenassés par des manifestants.

Ce mardi, le marché hebdomadaire n’a pu avoir lieu.

Hawa Tounkara

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here