CRISE SOCIALE EN GUINEE : « il n’est pas encore question de négocier », dixit un syndicaliste

Faut-il y voir la cacophonie ? En tout cas, au sujet des négociations entre le syndicat et le gouvernement, ce sont deux sons de cloche plutôt contradictoires qui parviennent du mouvement syndical. Si le vice-président de la commission des négociations a confié à des confrères la disponibilité de son camp à aller autour de la table de dialogue, Tamba Abel Bourouno, 2ème secrétaire chargé de la jeunesse travailleuse du Bureau exécutif national de l’USTG et président du comité national des jeunes de l’USTG, n’est pas du même avis. Dans le meilleur cas, il s’agirait selon lui de répondre à une « invitation verbale ». Parce qu’autrement, dit-il, « il n’est pas question de négocier aussi longtemps qu’un communiqué du gouvernement ne sera pas diffusé pour annoncer le retour du prix du carburant à 8000 GNF ».  

Du point de vue celui qui est également premier secrétaire chargé de la syndicalisation de la Fédération des transports et mécanique générale de l’USTG, la libération des syndicalistes rendue possible par l’intervention du médiateur de la République n’est donc pas un acquis suffisant pour que le syndicat aille négocier. Toutefois, précise-t-il, en matière de syndicat, il y a un slogan selon lequel, « il n’y pas une chaise vide ». Une manière de dire que les syndicalistes peuvent bien répondre à une invitation. « Mais ils peuvent venir et ne rien dire. Est-ce dans ce cas on peut parler de négociations », demande-t-il.

Bref, M. Bourouno se veut catégorique. La rencontre annoncée pour ce vendredi et dont il n’était pas manifestement pas informé, ne relève pas des négociations formelles entre le gouvernement et le mouvement syndical. A l’en croire, le préalable n’a pas changé. Seul le retour du prix du carburant à son niveau d’avant le 1er juillet 2018, devrait débloquer la crise et ouvrir la voie à des discussions structurées.

Ledjely

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here