A la suite d’une campagne de distribution d’antiparasitaires, dans une école primaire de Km 36, dans la commune de Coyah, ce lundi 18 mars, par les autorités sanitaires, plusieurs élèves, ont ressenti des effets et des malaises.

Aussitôt, l’information se propage comme une traînée de poudre et arrive aux oreilles de plusieurs personnes notamment des parents d’élèves et d’autres élèves.

Tous, prennent d’assaut le centre de santé concerné où on pouvait constater une tension palpable.

A l’hôpital préfectoral de Coyah également, l’inquiétude était à son comble.

De folles rumeurs dont nous n’avons pu vérifier la véracité, circulaient faisant état de cas de morts dus à ces produits.

Nous y reviendrons !

Libreopinionguinee avec Mosaiqueguinee

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here